CBD et conduite

CBD et conduite

Le CBD en France

Rappel : la loi française classe le Cannabidiol(CBD) comme une substance non règlementée et non stupéfiante. De fait, il est légal d'en consommer et l’on apprécie le CBD aussi bien dans une recherche de bien-être que dans un cadre médical. Le CBD a en effet un impact direct sur notre organisme à travers le système endocannabinoïde. Le Cannabidiol permet ainsi de lutter contre de nombreux tracas du quotidien : anxiété, douleurs chroniques, sauts d’humeur, manque de sommeil, d’appétit mais se révèle très prometteur pour des personnes atteintes de pathologies plus lourdes(sclérose en plaque, épilepsie) à la recherche d’alternatives médicales ou qui sont en impasse thérapeutique.

Attention, vos produits au CBD, pour rester légaux, devront ne pas contenir plus de 0.2% (seuil autorisé en Europe) de Tétrahydrocannabinol (THC) la molécule psychoactive et stupéfiante du cannabis qui provoque une altération des réflexes et temps de réaction. On comprend aisément que le THC ne soit pas compatible avec une conduite sûre, au même titre que l’alcool, puisqu’il y a « intoxication » et « emprise » pour reprendre des termes légaux. Mais qu’en est-il pour le CBD ? Est-ce que l’on peut prendre le volant après avoir consommé du CBD ? Est-ce dangereux ? Suis-je à risques ?

CBD et conduite ?

Est-ce qu’il existe un risque à consommer du CBD avant de prendre la route ? Sur le plan pénal, la loi française n'interdit pas de prendre le volant après avoir consommé du CBD, la réponse est non. Sur le plan de la sécurité et de la responsabilité, c’est à vous que revient de prendre la décision, et nous allons développer quelques bonnes pratiques dans cet article, histoire de sensibiliser aux risques réels s’ils existent.

conduire CBD THC

CBD et relaxation au volant ?

Bien-être, relaxation et parfois légère somnolence sont des effets qui peuvent être constatés par les utilisateurs de CBD. Le CBD a bel et bien un effet sédatif à partir d’un certain dosage qu'il faut prendre en compte si vous projetez de faire un grand déplacement. Que ce soit en voiture, à moto ou via tout autre moyen de locomotion, la prudence est toujours de mise. La concentration doit être optimale à chaque instant et il apparaît que la consommation de CBD, à un certain dosage, chez certaines personnes, soit en mesure d’augmenter les risques de somnolences. Comme pour tout autre trajet, une pause s’impose toutes les 2 heures, de la musique, de l’air frais pour se revigorer et attaquer la fin de votre périple en toute sécurité.

Aussi, par principe de précaution uniquement, nous vous invitons à ne pas consommer de quantités importantes de CBD juste avant de prendre la route.

CBD et Tests salivaires

En cas de contrôle routier, les forces de l'ordre peuvent procéder à un test de dépistage de substances illicites pour le conducteur du véhicule. Il existe plusieurs types de tests, les tests salivaires sont faciles à pratiquer en prélevant un échantillon dans la bouche, et les résultats sont rapides, de 5 à 10 minutes.

Les tests salivaires vont permettre d’analyser la présence de THC, et non de CBD. Précisément, le test recherche le taux d'un acide du THC, le THCa, présent dans votre bouche. Cet acide va former de minuscules résidus, détectables jusqu'à 6 heures après consommation de THC par voies aériennes (fumée). Si vous êtes positif à cet acide du THC, vous vous exposez à de lourdes peines et votre véhicule peut être immobilisé.

Aucun risque en revanche d’être positif à ce test salivaire si vous consommez (uniquement) du CBD. La molécule du CBD n’est pas dépistée, et est tout à fait légale.

Le seul risque réside dans la concentration réelle en THC de fleurs de CBD (supposément en dessous des (0.20% de THC) que vous auriez consommées juste avant un de ces contrôles.

Pour plis d’infos sur le sujet, vous pouvez consulter notre article sur le CBD et les tests salivaires.

test salivaire THC police

Accident Grave et THC !

Votée en 2003, du nom d'une jeune fille tragiquement tuée par un conducteur sans permis, qui au moment du drame présentait des traces de THC dans le sang, la loi « Marilou » sanctionne très lourdement les automobilistes ou toutes autres personnes circulant sur les routes avec un taux de THC dépassant le seuil limite imposé à 1ng/mg, soit 0.000’000’001g par millilitre de sang. En dépassant ce stade, la personne concernée commet un délit et est passible d'une peine allant jusqu'à deux ans de prison.

Pour des raisons de sécurité et par précaution, il semble donc raisonnable d’anticiper tout épisode de somnolences au volant en multipliant les pauses sur la route et en évitant de consommer de grandes quantités de CBD juste avant de prendre la route, surtout pour de longs trajets.

clef voiture conduire cbd et thc

Pour conclure,

Votre permis de conduire et votre porte-monnaie ne craignent rien avec le CBD au volant, mais les effets relaxants du CBD peuvent entraîner une somnolence chez certaines personnes, pour certains dosages, ce qui peut avoir de graves conséquences pour vous, ou pour les autres usagers. Il est donc recommandé d'agir de manière responsable, de ne pas consommer de grosses doses de CBD juste avant de prendre la route et de faire des pauses si jamais vous vous sentez fatigué. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le Cannabidiol et ses effets, n'hésitez pas à vous tourner votre notre guide complet du CBD. Vous pouvez également nous contacter sur le Chat au sujet des différents produits à base de CBD, et de choisir celui qui vous convient le mieux.

Tous les commentaires