CBD et pilule contraceptive

CBD et pilule contraceptive

Si vous êtes tentée par le CBD et que vous vous demandez si le CBD a un impact sur l’efficacité de votre plan de contraception, cet article vous donne les clefs pour tout comprendre et prendre les mesures préventives qui s’imposent.

CBD, oestrogènes et contraception : une relation tumultueuse

Quel est l'impact du CBD sur la pilule contraceptive ?

L'éthinylestradiol, ou ethinyl estradiol, est un dérivé de synthèse de l'estradiol. Cette hormone de synthèse se retrouve dans les formulations chimiques de la très grande majorité des pilules contraceptives.
Son action est « antigonadotrope ». Cela sous-entend que la pilule contraceptive empêche l'ovulation, en bloquant la stimulation hypophysaire des ovaires. Pour résumer, ces pilules contraceptives maintiennent l'utérus dans un état général ou l'œuf est incapable de se développer.
Ces pilules orales sont efficaces mais entraînent aussi des effets secondaires, prise de poids et peuvent augmenter les risques de cancer du sein notamment.

huile cbd et pilule contraception


Le cannabidiol, molécule non-psychoactive issue de la plante de cannabis, pourrait réduire l'efficacité des pilules contraceptives à base d’œstrogènes.

Dès 1983, dans une étude préclinique, menée par les équipes du docteur Sauer, publiée dans la revue The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics, une interaction entre le CBD et les oestrogènes chez les rats a été observée. Pour faire simple, le cannabidiol est venu se « coller » aux récepteurs oestrogéniques présents dans le système reproductif, récepteurs avec lesquels l'estradiol de synthèse contenu dans les pilules est censé interagir en premier lieu. Conclusion, cette étude met en avant le risque de perte d’efficacité des œstrogènes comme l’estradiol, et par conséquent perte d’efficacité du plan de contraception.

Aussi, de la même façon que 60% des médicaments, la pilule contraceptive à base d’œstrogène fait partie des familles de molécules avec lesquelles le CBD interagit au niveau du foie (enzymes du cytochrome P450). En bloquant ou inhibant partiellement l'action des enzymes, le CBD peut altérer les effets d’un traitement et/ou provoquer des effets secondaires inédits. De la même façon, il y a donc un risque d’interaction entre les pilules contraceptives à base d’œstrogènes et le CBD, ce qui peut conduire à une diminution de l’efficacité contraceptive

Pour connaitre les risques d’interactions avec les autres familles de médicaments, vous pouvez consulter notre article : CBD et interactions médicamenteuses.

Pour prévenir ce risque d’interaction entre CBD et pilule contraceptive, encore une fois, de la même façon que les médicaments classiques, il suffit de prendre en considération les laps de temps nécessaire à une dégradation complète des œstrogènes par les enzymes du foie. (en général 3 à 4 heures). Il convient alors d’espacer le plus possible les prises de CBD de la prise quotidienne de la pilule. Ce risque d’interaction existe en fait principalement lors d’une prise simultanée.

Un équilibre fragile existe donc entre consommation régulière de CBD et les pilules contraceptives avec un risque réel de baisse d'efficacité des pilules contraceptives et donc, augmentation du risque de grossesse non-désirée. Bien s’assurer de prendre les précautions citées plus haut, en espaçant les prises de CBD et de la pilule au maximum pour limiter ce risque.

CBD et hormones sexuelles, à savoir

Une étude menée en 2019 et publiée dans le Journal of Ovarian Research a tenté de démontrer le rôle du système endocannabinoïde dans l'appareil reproducteur féminin et ses tissus. Il s'est avéré qu'une exposition chronique aux cannabinoïdes (ce qui suppose une prise régulière de CBD, mais aussi THC dans l’étude), pourrait retarder l'ovulation, causer des retards et perturbations dans les cycles ovariens et réduire les concentrations d'hormones sexuelles.

Cette étude récente prouve une fois de plus que les cannabinoïdes ont une influence sur le système reproducteur féminin.

pilule contraceptive

Quels sont les autres risques liés à la prise d'huile CBD ?

Le CBD est un cannabinoïde issu de la plante de cannabis qui, contrairement au THC, n'est pas psychoactif. Pour autant, le cannabidiol peut aussi entrainer parfois certains effets secondaires, en général, en cas de surdosage ou d’interactions médicamenteuses. Les effets indésirables rapportés sont : nausées, diarrhées, somnolences. Nous vous recommandons donc une approche progressive au niveau du dosage de CBD, débuter avec un dosage relativement faible et augmenter par palier progressivement pas à pas selon votre ressenti. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre guide complet du CBD ou notre article sur le meilleur dosage de CBD.

Pour conclure,

Le CBD, selon les études menées sur le sujet, joue un rôle plutôt négatif sur l’efficacité des pilules contraceptives à base d’œstrogènes. En effet, le cannabidiol à forte dose, empêcherait les récepteurs à œstrogènes de libérer l’information et donc l’action de l’estradiol. Enfin, le CBD en prise orale concomitante avec la pilule peut dérégler la dégradation par les enzymes dans le foie et provoquer là encore une perte d’efficacité des pilules contraceptives. Le cannabidiol a été considéré au cours de certaines études comme présentant un risque d'interaction médicamenteuse avec les traitements contraceptifs à base d'estradiol de synthèse. Prudence donc et parlez-en avec votre médecin traitant si vous avez le moindre doute entre utilisation de CBD et un traitement actuel, contraceptif ou non.

Nous restons également à votre disposition à travers notre Chat Live en bas à gauche de votre écran, accessible 24h/24. N'hésitez donc pas à nous laisser un message, nous répondons à toutes vos questions.

Tous les commentaires