CBD et THC : effets, différences, relations ?

CBD et THC : effets, différences, relations ?

Qu’est-ce que le THC?

Le THC, pour tétrahydrocannabinol, est un cannabinoïde que l’on trouve principalement dans les fleurs de la plante de cannabis. Classé comme stupéfiant, le THC est une substance interdite en France. Psychoactif, le THC entraîne une hausse du niveau de dopamine dans les synapses et un état d’euphorie passagère. Toutefois, l’effet « planant » s'accompagne de baisse de tension, bouche sèche, fringales mais surtout, peut, sur le long-terme, poser des soucis de santé. Pour autant, certaines études démontrent les applications thérapeutiques uniques et le faible risque lié à l’utilisation du THC. De nombreux pays l’ont d’ailleurs adopté ces 20 dernières années dans leur système de santé en encadrant le cannabis thérapeutique.

CBD vs THC

Quels sont les effets thérapeutiques du THC ?

Le THC agit sur les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, associés à la mémoire, la coordination ou la perception du temps et présents dans certaines parties du cerveau, comme le système nerveux central et le système nerveux périphérique. En ciblant ces récepteurs, le THC a tout d’abord une action antalgique intéressante, selon ce rapport publié par l'académie nationale de sciences, d'ingénierie et de médecine des États-Unis en 2017. Après étude et analyse de près de 10.000 études menées sur le potentiel du THC contre les douleurs chez des personnes adultes, il a été conclu que le THC a un réel intérêt thérapeutique, notamment dans la gestion de la douleur ou pour des maladies rares comme la maladie de Parkinson.

À ce titre, une étude israélienne menée par Ruth Djaldetti, de l'université de Tel Aviv, a démontré que le cannabis médical permettrait de réduire l’intensité des crises de tremblements liées à Parkinson. 20 patients, habitués au cannabis, ont été invités à fumer du THC avant que leur ressenti aux douleurs liées aux crises de tremblements ne soit étudié. Les premiers résultats ont démontré que les crises étaient moins puissantes et donc mieux gérées par les patients qui ont retrouvé une certaine mobilité.

En 2012, une étude menée sur 30 patients atteints de sclérose en plaques, ne répondant plus à aucun traitement, a démontré que le cannabis médical pouvait être une piste thérapeutique sérieuse dans la gestion de la sclérose en plaques. Après 11 jours d’étude, les patients ayant fumé du cannabis ont confirmé une réduction de l’intensité des douleurs et un regain d’élasticité musculaire. Le THC aurait permis d’inhiber la production de glutamate, un neuro-excitant, entraînant une réduction des inflammations et de la douleur.

En 2015, une étude préclinique menée par les scientifiques de l’université de Buffalo a démontré que le THC pouvait stabiliser l’humeur de rongeurs souffrant de stress ou de dépression. Le THC a un impact direct sur l’humeur d’où la possibilité de l’utiliser à des fins thérapeutiques dans un panel de maladies psychologiques en complément ou remplacement des antidépresseurs et leurs lourds effets secondaires.

fleur de CBD

Où en est le cannabis médical en France ?

L’expérimentation du cannabis médical en France, prévue sur une durée de 2 ans, devrait débuter d’ici Mars 2021 et devrait concerner environ 3,000 personnes selon les critères établis. Le cannabis thérapeutique sera prescrit pour des patients “en impasse thérapeutique" uniquement, c’est-à-dire en dernier recours lorsque les traitements classiques ne fonctionnent pas ; il pourra également être prescrit pour certaines formes d’épilepsie, encore une fois, seulement lorsque tous les autres traitements se révèlent inefficaces. Le cannabis thérapeutique pourra être prescrit dans le cadre de la gestion des douleurs neuropathiques lorsque les thérapies classiques ne sont pas suffisamment efficaces, dans la gestion des contractions musculaires, notamment pour la sclérose en plaque, et pour atténuer les effets indésirables liés à la chimiothérapie.

Le THC qui sera prescrit, comprendra du THC d’origine synthétique, crée en laboratoire. Outre les dangers pour la santé de molécules synthétiques copiées sur la molécule naturelle, il ne sera pas possible de profiter de l’effet entourage (voir plus bas)

Pour savoir si vous pouvez faire partie de l’expérimentation, vous pouvez consulter le site du ministère des solidarités et de la santé.

Alternativement, le Cannabidiol (CBD) est une substance également issue du chanvre et du cannabis qui, elle, est en vente libre, et n’est pas psychoactive.

Qu’est-ce que le CBD ?

A la grande différence du THC, le CBD est une molécule non-psychoactive et ne figure pas sur la liste des produits stupéfiants. Les produits CBD, fleurs CBD, huiles CBD, gélules CBD etc sont autorisés à condition qu’ils ne contiennent pas plus de 0.2% de THC. Pas d’effet planant donc, mais alors pourquoi les produits au CBD sont-ils en vogue ? Parmi les effets les plus recherchés dans le CBD, nous pouvons citer:

  • Une action contre le stress et l'anxiété : plusieurs études démontrent que le CBD agit sur les mécanismes du stress et de l’anxiété.
  • Une action anti-douleurs : le CBD agit indirectement sur les mécanismes de la douleur, en inhibant les récepteurs ou en diminuant les inflammations, et ce, sans effets secondaires notoires.
  • Une action contre les addictions : le CBD permet de lutter efficacement contre les formes d’addictions, notamment à l’alcool, au tabac, au THC et autres drogues.
  • Un équilibre physiologique : le CBD agit sur l’appétit, le sommeil ou encore l’humeur, comme un tout, et aide à retrouver un certain équilibre physiologique
huile CBD et fleur CBD

CBD et effets secondaires

Le CBD ne présente que de rares effets secondaires. Diarrhées, somnolences, baisse de tension, figurent parmi les plus souvent cités. D’une manière générale, les effets secondaires avec le CBD apparaissent en cas de surdosage. Il est donc recommandé de commencer avec des dosages journaliers faibles et de progresser au fil du temps.


Quels sont les effets thérapeutiques du CBD ?

Attention, les effets thérapeutiques du CBD ne sont pas prouvés cliniquement (en France), ni reconnus par l’ANSM (Agence Nationale de Sûreté du Médicament). Quand bien même, l’ANSM a autorisé la mise sur le marché d’un médicament composé de.…Cannabidiol : l’Epidiolex, pour les formes d’épilepsie rares et pharmacorésistantes.

Le CBD agit de manière ciblée sur le système endocannabinoïde et présente, par exemple, des mécanismes similaires aux antidouleurs ou aux antidépresseurs classiques, sans risque d'accoutumance toutefois, et sans effets secondaires lourds, très utile pour les les formes de maladies chroniques.

Le CBD offre aussi des propriétés anti-inflammatoires très importantes, et, encore une fois, sans effets secondaires lourds ni accoutumance, contrairement à la cortisone.

Le CBD a aussi probablement un avenir thérapeutique dans la gestion de maladies neuro-dégénératives, comme Alzheimer ou Parkinson, grâce à son action neuro-protectrice qui favorise la neurogénèse (création de nouveaux neurones).

Retrouvez plus de détails sur les effets thérapeutiques du CBD et sur le cannabis médical dans nos articles classés par maladie dans notre CBD Thèque.

Quelle est la relation entre CBD et THC ?

Le CBD agit dans une certaine mesure, comme un antagoniste du THC. Ce qui veut dire que le CBD inhibe les effets du THC sur l'organisme. D’un autre côté, les cannabinoïdes ont ceci d’unique, qu’ils potentialisent leurs effets lorsqu’ils agissent ensemble, ainsi, lorsque CBD et THC sont utilisés ensemble, ils renforcent leurs effets mutuellement Cette relation entre les cannabinoïdes est appelée « l'effet entourage ».

CBD et THC, pour l’effet entourage

Le terme effet « entourage » renvoie à l’idée que les composés du cannabis sont plus efficaces lorsqu’ils agissent ensemble, en renforçant les effets individuels d’un composé isolé. Pour être plus précis, les effets de l’huile de CBD consommée seront plus efficaces si l’ensemble des molécules de la plante de cannabis sont présentes. Afin de profiter de cet effet entourage et d'une action plus intéressante de l'ensemble des cannabinoïdes, il faut se tourner des huiles CBD « full spectrum »spectre complet)

Comment prendre du CBD ?

L’huile CBD : par voie sublinguale, en déposant quelques gouttes sous la langue. Il s’agit d’un mode d’administration sans aucun risque. Les effets de l’huile de CBD se déclarent entre 5 et 20 minutes après la prise, pour une durée de 2 à 3 heures. Retrouvez les différentes huiles CBD dans notre boutique et choisissez celle qui vous convient. Besoin d’un conseil ? Contactez nous avec le Chat Live en bas à gauche de votre écran. Vous pouvez egalement consultez notre article sur le dosage de CBD et suivre nos conseils pour bien démarrer.

comment prendre CBD

Les e-liquides au CBD : en vapotant à l’aide d’une cigarette électronique. Les effets du CBD sont immédiats mais assez volatiles, pour une durée de 1 à 2 heures. Il est difficile d’affirmer qu’il n’y a aucun risque avec les e-liquides CBD, mais c’est un mode d’appoint qui est pratique et rapide, il faut le reconnaitre.

Les baumes, crèmes et patchs au CBD : en appliquant sur la peau localement. Les effets du CBD sont redoutablement efficaces, pour une action ciblée.

Les fleurs de CBD : en vaporisant à l’aide d’un vaporisateur, ou en infusion. Effets immédiats et saveurs garanties. Il est également possible de fumer les fleurs de CBD (combustion). Toutefois, ce mode d’administration n’est pas recommandé à cause des risques associés à la combustion.

Tous les commentaires