CBD, Xanax et Tramadol

CBD, Xanax et Tramadol

Difficiles à supporter pour l'organisme, les traitements à base de benzodiazépine et d'opioïdes provoquent des effets indésirables aussi bien physiques que psychiques. Concentrons-nous ici, sur deux d'entre eux : le Xanax, un anxiolytique produit par le laboratoire Pfizer ainsi que le Tramadol, un antalgique à base d’opiacés, développé par le laboratoire Grünentahl GmbH. Fréquemment prescrits, pour large spectre de conditions médicales, ces deux traitements s'accompagnent d'effets secondaires lourds et provoquent accoutumance et dépendance à terme. Raisons pour lesquelles de plus en plus de personnes suivant ces traitements sont aujourd'hui à la recherche d'une solution plus naturelle et moins agressive. Le CBD peut-il être une alternative au Xanax et Tramadol? Nous allons voir pourquoi le cannabidiol (CBD) peut être considéré comme une piste thérapeutique alternative crédible pour les remplacer entièrement ou partiellement.

Comment Xanax et Tramadol agissent-ils sur l’organisme ?

Le Xanax, un benzodiazépine qui entraîne la dépendance

Qu'est-ce que le Xanax ?

Le Xanax, au même titre que le Lexomil ou le Valium, est un anxiolytique très répandu, de la famille des benzodiazépines, il contient de l’alprazolam. En 2015, 13.4% de la population française en a ingéré au moins une fois. Il agit de manière tranquillisante et sédative, soulageant à court terme anxiété, crises de panique, delirium tremens, mais aussi pour sevrage alcoolisme, toxicomanie, Le Xanax se présente sous forme de comprimés dosés à 0,25 mg, 0,5 mg, 1 mg et 2 mg.
Mais comment la molécule agit-elle précisément ? Chez les patients atteints de stress et d'anxiété chronique, la production de GABA, des neurotransmetteurs inhibant l’activité cérébrale, est défaillante. Bien que sa prise s'accompagne d'effets indésirables, le rôle du Xanax est de combler ce déficit, permettant à l'activité cérébrale de retrouver un rythme plus calme.

Xanax pilules

Risques et effets secondaires

Le Xanax s'accompagne d'une série d'effets secondaires, tels que :

  • Etourdissements et somnolences
  • Perte de mémoire
  • Troubles de l'élocution

Dans de rares cas, le Xanax entraîne des éruptions cutanées ainsi que des crampes et des douleurs au niveau de l'estomac et de l'abdomen. En parallèle des effets secondaires, la prise de Xanax entraine un mécanisme d’accoutumance et de dépendance. L'organisme s'habitue à l’alprazolam et les doses doivent être augmentées au fur et à mesure pour préserver la même efficacité. Le risque de dépendance avec le Xanax est tel que la durée maximale d'un traitement est de quatre semaines seulement. L'arrêt est progressif, pour d'éviter que des symptômes liés au manque ne se déclarent. Ils se caractérisent par la difficulté à trouver le sommeil, ainsi que par l'apparition de douleurs et tremblements. Dans tous les cas, c’est le médecin qui doit rester attentif aux effets secondaires et diminuer et arrêter le traitement à temps et progressivement pour prévenir les risques d’accoutumance.

Le Tramadol, un opiacé aux lourds effets secondaires

Qu'est-ce que les opiacés / le Tramadol

Le Tramadol est un antalgique dérivé des opiacés, une substance elle-même dérivée de l'opium. Il est prescrit afin de lutter contre des douleurs intenses et est pointé du doigt pour ses lourds effets secondaires ainsi que les risques de dépendance à terme que sa prise en continue engendre. Ce médicament existe sous forme de comprimés de 50 ou 100mg. Il s'agit d'une solution en cas d'échec des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou des antalgiques classiques, comme le paracétamol ou l'ibuprofène. Le Tramadol inhibe le message de douleur envoyé par les nerfs situés à proximité d'une zone douloureuse, et dans tout le système nerveux.

CBD et Tramadol

Risques et effets secondaires

Les principaux effets secondaires du Tramadol sont les nausées ainsi que les vertiges. Dans des cas plus rares, le traitement entraîne vomissements, constipations, maux de tête, palpitations. Dans une moindre mesure, le Tramadol peut provoquer des troubles du sommeil ainsi que des tremblements.

Le Tramadol pose lui aussi un risque d’'addiction et de dépendance. Le corps s'habitue aux doses d’opiacés reçues et ne sécrète plus les neurotransmetteurs naturels comme l’enképhaline. Afin de limiter ces risques potentiels, un suivi médical est imposé au cours duquel le médecin traitant doit arrêter une date pour la fin du traitement.

Le CBD, une vraie alternative ?

Les CBD et ses effets sur l'anxiété, les douleurs

Le CBD est une molécule naturelle, issue de la plante du chanvre. Non-psychoactive, elle est légale en France et en Europe à condition que les produits finis au CBD, présentent une teneur en THC inférieure à 0.20%. Pour rappel, le THC est la molécule interdite du cannabis, celle qui confère une sensation de « high ». Considérée comme stupéfiant, la production, détention et consommation de THC sont interdites en France. Enfin, la prise de cannabidiol est sur le devant de la scène au niveau international car elle ne s'accompagne que de très rares effets secondaires, comme des diarrhées, des somnolences ou des baisses de tension, qui se déclarent surtout en cas de surconsommation.

Les actions du CBD sur le système endocannabinoïde, ainsi que sur les récepteurs CB1 et CB2, ciblent directement les mécanismes du stress et de l'anxiété. Prenons l'exemple de la neurogénèse, la faculté à créer de nouvelles cellules cérébrales. Chez les personnes anxieuses, un faible taux de neurogénèse a été détecté. D’après cette étude de 2015, la prise de CBD, à travers les récepteurs CB1, agit indirectement sur la neurogenèse et favorise la création de nouveaux neurones. Enfin, les effets du CBD sur certaines douleurs sont étonnants. D’après cette autre étude, le cannabidiol inhiberait le dérèglement de la sensibilisation centrale dans le système nerveux et réduirait l'importance des messages de douleurs, notamment dans le cas de la fibromyalgie, soit des mécanismes similaires à ceux des opioïdes.

CBD antidouleur

Pourquoi se tourner vers une alternative plus naturelle ?

CBD et Xanax

En cas de stress chronique, la production de GABA est altérée et l'organisme n'arrive plus à réguler les niveaux de stress. Une étude préclinique menée sur des souris, a permis de démontrer un lien entre cannabidiol et production de neurotransmetteurs GABA. Les rongeurs ont reçu une injection d'une molécule qui bloque la production de GABA. Hyperactives et stressées, du CBD leur a été administré, et les rongeurs de revenir à un état plus calme et détendu. On notera que Xanax et CBD agissent en fait en activant les mêmes mécanismes au niveau des GABA dans les synapses.

Le cannabidiol agit aussi sur l'hypothalamus ainsi que l'hypophyse, qui en libérant certaines hormones, poussent les glandes surrénales à produire du cortisol, l'hormone du stress. Pour une personne faisant face à une anxiété chronique, les récepteurs sont habitués à un taux élevé de cortisol. La prise de CBD, selon cette récente étude clinique de 2019, re-sensibilise l'hypothalamus, permettant la réduction de la production de cortisol, pour un retour à un état plus sain.

Enfin, cette étude de 2018 démontre que grâce à son action sur les récepteurs 5-HT1A, associés à l'anxiété ou aux addictions, ainsi que sur les récepteurs 5-HT2A, liés au stress et enfin, 5-HT3A, associés aux changements d'humeur, le CBD favorise la sécrétion de sérotonine, aussi appelée l'hormone du bonheur, et son niveau résiduel dans les synapses. Le CBD, contrairement au Xanax, a très peu d’effets secondaires et ne provoque pas d’accoutumance.

huile de BCD

CBD et Tramadol

Certaines douleurs, comme les douleurs neuropathiques sont difficilement supportables et se traitent assez mal en médecine classique, puisque les effets secondaires, et les risques d’accoutumance empêchent des prises antalgiques en continue. Cette étude démontre que la prise de CBD favorise la lutte contre les douleurs aiguës, notamment grâce à son action sur les cellules « gliales », impliquée dans la modulation de la sensibilisation centrale. Celle-ci serait liée aux récepteurs CB1 et CB2, directement ciblés par le cannabidiol. En modulant les mécanismes liés aux douleurs et en régulant les récepteurs concernés, le CBD inhibe l'intensité du message de douleur envoyé. (En savoir plus)

De même, d’après cette autre étude, le CBD a une influence directe sur les récepteurs TRPV1 responsables de la douleur ressentie. Face aux douleurs chroniques, le corps devient plus sensible et les nerfs envoient un message démesuré au cerveau. Ciblés par le CBD, ces récepteurs se régulent, permettant ainsi de réduire l'intensité des messages de douleur envoyés.

Enfin, contrairement au Tramadol, les effets du CBD sont rapides. En prise sublinguale, avec une huile de CBD, il ne faut attendre que 5 à 20 minutes pour les premiers effets. Par vaporisation, en revanche, les effets sont quasi immédiats. Un moyen intéressant qui permet d'apporter rapidement une réponse aux douleurs qui apparaissent d'autant que le CBD ne s'accompagne que de très rares effets secondaires, et aucun risque d’accoutumance, contrairement aux anxiolytiques ou aux opioïdes.

CBD HQ Dutch Natural Healings

La crise des opioïdes aux US

Aux États-Unis, la crise des opioïdes fait des ravages avec plus de 72.000 décès dus à des overdoses, enregistrés en 2017. Cette recrudescence sans précédent d’overdoses s’explique par la grande facilité d’accès aux médicaments à base d’opiacés comme le Tramadol ou le Fentanyl. Certains laboratoires, jugés responsable de cette crise sanitaire inédite, pour avoir dissimulé ou diminué l’effet addictif de leurs traitements ont été condamnés récemment. Le comble, c’est que dans le cadre de leur sevrage, beaucoup de patients ont désormais recours au cannabis, encadré dans de nombreux Etats aux US, et aux produits au CBD comme par exemple l’huile CBD, ou E-liquides CBD. (En savoir plus sur le CBD et les addictions)

xanax, tramadol et CBD

En France aussi, la prescription des opioïdes à tendance à se généraliser, le CBD et le cannabis médical, toute proportion gardée, semblent alors tomber à point nommé, comme piste thérapeutique nouvelle, pour ne pas arriver à une crise sanitaire semblable à celle des US. Enfin, en comparaison aux risques de santé publique quant à la généralisation des prescriptions d’opioïdes et devant les rares effets secondaires et absence de risque d’overdose du CBD, tout le remous médiatique, politique et juridique autour du CBD en France parait alors absurde.

Les autorités sanitaires françaises étudient d'autres pistes afin de réduire les risques liés à une possible crise liée à la généralisation des prescriptions d’opioïdes. Une première mesure a été adoptée au mois d'avril dernier par l'Agence Nationale de Sûreté du Médicament (ANSM), concernant la durée maximale de validité des prescriptions, qui est passée de 12 à 3 mois.

Pour conclure,

Benzodiazépines et opioïdes, Xanax et Tramadol pour les plus connus, s'accompagnent de lourds effets secondaires et d’effets addictifs. De plus en plus de personnes en souffrance ou ne supportant plus les effets secondaires des benzodiazepines ou opiacés sont à la recherche d'une alternative naturelle. Le CBD, qui ne présente que de rares effets secondaires, agit sur des mécanismes similaires au Xanax et Tramadol en régulant la production d’hormones comme le cortisol, ou des neurotransmetteurs comme la sérotonine ou les GABA et encore grâce à ses effets sur les cellules gliales et les récepteurs TRV1, directement liés aux sensations désagréables. Le cannabidiol, une alternative naturelle à explorer à condition d'évoquer le sujet au préalable avec son médecin traitant et ainsi éviter tout risque associé aux interactions médicamenteuses. Pour trouver quel est votre meilleur dosage de CBD et ainsi calculer votre dosage théorique, vous pouvez utiliser un calculateur de dosage de CBD.

Pour plus d'informations n’hésitez pas à nous contacter directement avec le Chat, en bas à gauche de votre écran.

Tous les commentaires