Quels sont les effets secondaires possibles avec le CBD ?

CBD effets secondaires

Alors que l’offre de produits au Cannabidiol (CBD) en France se diversifie, que les ouvertures de CBD shops en centre-ville se multiplient et que peu à peu son statut légal se précise, nombreux encore sont celles et ceux qui se posent des questions (légitimes) sur ce que l’on sait des effets secondaires du CBD. Attardons-nous ici sur cette question et levons les doutes que vous pourriez avoir en apportant des réponses empiriques et scientifiques.

Cannabidiol ou CBD – rappel

Le CBD ou cannabidiol est une substance naturelle issue du chanvre. Son origine fait que beaucoup le confondent avec le tétrahydrocannabinol (THC), la substance illicite communément associée aux effets euphorisants du cannabis. Or, le CBD n’est pas psychoactif, ce n’est pas un stupéfiant. C’est un produit légal que l’on trouve dans les magasins ou les sites Internet spécialisés. Sa vente est encadrée par un cadre légal européen dont un principe clé : le produit ne doit pas contenir plus de 0,3 % de THC (la molécule psychotrope du cannabis). Les traces de THC, à un niveau si faible, sont sans effet psychoactif possible, ne sont que des traces résiduelles. Cette limite du taux de THC est un impératif qui ne souffre d’aucune dérogation.

Le CBD, sous quelle forme ?

  • Par voie respiratoire: E-liquides CBD et fleurs CBD, que ce soit du vapotage avec cigarette électronique ou vaporisation avec un vaporisateur ou encore sous forme de fumée en mélangeant les fleurs de CBD ou non avec du tabac.
  • Par voie sublinguale: Huiles CBD et pâtes de CBD, en laissant agir sous la langue ou contre les gencives.
  • Par voie orale: Tisanes CBD, gélules CBD, en avalant tout simplement.
  • Par voie transdermique: Crèmes CBD, patchs CBD, en appliquant directement sur la peau.

La plupart des ventes de CBD concernent en fait les fleurs de CBD, qui s’utilisent idéalement avec un vaporisateur pour une expérience et vapeur saine, en se passant des substances cancérigènes véhiculées dans de la fumée. La voie sublinguale, avec huiles de CBD est ensuite la forme de CBD la plus utilisée, pratique, simple d’utilisation et facile à doser. Les deux autres formes évoquées plus haut – voie orale et voie transdermique – sont également très populaires. Chacune d’elles répondent à des problématiques particulières et qui permettent d’optimiser les bénéfices des effets du CBD. Exemple avec les personnes souffrant de douleurs musculaires localisées et qui utilisent par conséquent de la crème CBD directement sur la zone concernée.

D’une manière générale, prendre du CBD comme un complément alimentaire n’est pas anodin et demande un minimum d’informations pour bien comprendre les mécanismes d’action, avoir la bonne approche, savoir reconnaitre les produits au CBD au-dessus du lot, et choisir une forme de CBD appropriée pour ce que l’on souhaite améliorer.

Les effets du CBD

Le CBD entre maintenant dans de nombreux protocoles thérapeutiques dans divers centres de soins à travers le monde. Il y a un véritable engouement pour cette molécule longtemps mise de côté. Les propriétés thérapeutiques étudiées du CBD sont essentiellement ses effets antioxydants, anti-inflammatoires, antiépileptiques, anti-vomitifs, anxiolytiques, antidépressifs et antipsychotiques. Nous vous invitons à parcourir la CBD Thèque qui regroupe les dernières avancées scientifiques sur le cannabis médical et le cannabidiol dans des articles classés par famille et par maladie.

Possibles effets secondaires avec le Cannabidiol

Le CBD peut effectivement entrainer des effets secondaires dans certains cas, en règle générale, ils sont liés à un surdosage de CBD, à une contre-indication du CBD, ou à une interaction médicamenteuse. Les effets secondaires propres au CBD les plus connus et les plus communs sont en fait assez mineurs. On en décompte grosso modo six qui, au demeurant, se manifestent sur une courte période.

CBD et effet secondaire : La somnolence

Le cannabidiol peut entrainer chez certains de la somnolence. Cette manifestation est, en soi, normale, puisque le CBD pour dormir mieux est souvent utilisé comme un relaxant ou une aide au sommeil. Le risque réel avec la somnolence réside en fait dans l’activité de la personne au moment des somnolences : au volant ou sur une machine au travail par exemple. C’est avant tout une question de dosage, à revoir à la baisse dans ce cas-là, pour ne pas ressentir cet effet secondaire indésirable avec le CBD.

CBD et effet secondaire : La bouche sèche

CBD effet secondaire bouche sèche

Il est assez fréquent d’entendre que le CBD peut entrainer une sensation de bouche sèche (appelée aussi xérostomie). En effet, le CBD a une action qui peut interagir avec les glandes salivaires. Cette déshydratation locale et passagère est vite corrigée en buvant un ou plusieurs verres d’eau tout simplement. A noter que cette sensation de bouche sèche est liée au mode de consommation du CBD. Ainsi les personnes fumant des fleurs de CBD manifestent généralement ce type d’effets secondaires. Il est très rare d’avoir cet effet secondaire avec les autres modes d’administration du CBD, par voie orale ou sublinguale par exemple.

CBD et effet secondaire : Les problèmes gastro-intestinaux

Les problèmes gastro-intestinaux sont difficiles à cerner. Leurs origines sont souvent multifactorielles et demandent une attention particulière notamment pour les personnes souffrant d’hypersensibilité viscérale. Cet effet secondaire du CBD est paradoxal, car il a été démontré que les troubles gastro-intestinaux moteurs pouvaient aussi être amoindris grâce à aux cannabinoïdes, comme dans le cas du Syndrôme de l’Intestin Irritable (SII) par exemple.

Cet effet secondaire avec le CBD est assez rare. En cas d’apparition de problèmes gastro-intestinaux avec le CBD, il est recommandé de diminuer le dosage dans un premier temps et de stopper le CBD par la suite si le problème persiste.

CBD et effet secondaire : La perte d’appétit

À l’inverse du THC qui est connu pour provoquer des fringales, le CBD a un effet régulateur sur la sensation de faim. En effet, le CBD participe activement à la diminution de la production de ghréline qui est une hormone digestive stimulant l’appétit. Plus on a faim, plus le taux de ghréline est haut, plus on mange, plus le taux de ghréline baisse. Or le CBD freine la production de ghréline et donc réduit, mécaniquement, la sensation de faim. Pour certains, qui recherchent une aide à la perte de poids ou un changement d’habitude alimentaire, cette capacité du CBD est un atout, pour d’autres, un élément problématique pour manger convenablement. Cet effet secondaire du CBD peut malgré tout être facilement contrecarré en changeant les heures auxquelles le CBD est pris, à savoir le plus loin possible des heures de repas.

CBD et effet secondaire : La sensation de fatigue

CBD effet secondaire fatigue

Cet effet secondaire possible du CBD est assez paradoxal et rare. Certaines personnes ont constaté une perte d’énergie associée à une sensation de fatigue passagère avec le CBD. Les raisons sont multifactorielles et la sensation est éphémère. Le CBD, en général, sous forme de cure, permet justement de se reposer physiquement et émotionnellement et retrouver de l’énergie sur le moyen terme, il n’en reste pas impossible de ressentir des épisodes de fatigue ponctuels. Dernièrement, un essai clinique a eu lieu sur des soignants impliqués dans la crise sanitaire du Covid-19 et qui manifestaient tous une fatigue émotionnelle forte. La prise de CBD a permis de diminuer très significativement au bout de 28 jours cette fatigue émotionnelle.

CBD et effet secondaire : Les nausées

Un autre effet secondaire du CBD cité se manifeste par des sensations d’inconfort, au niveau de l’estomac et des sensations de nausées. Cette manifestation nauséeuse est assez rare et souvent liée à un surdosage de CBD, une faiblesse du système digestif ou à des raisons extérieures. Le CBD, en général, est connu pour ses propriétés anti-nauséeuses précisément. Le CBD peut bloquer la sensation de nausées par la régulation de la sérotonine et par l’activation des récepteurs cannabinoïdes CB2, eux aussi, impliqués dans la régulation des nausées et vomissements. Il est recommandé de diminuer le dosage dans un premier temps et de stopper le CBD par la suite si les sensations de nausées persistent.

Comment éviter les effets secondaires avec le CBD ?

huile CBD dosage effets secondaires

Lors de notre dernière enquête de satisfaction en date, nous avons porté une attention toute particulière aux personnes qui avaient rencontré des effets secondaires avec le CBD, des effets, évidemment non désirés. Il s’avère que pour la grande majorité, les effets secondaires rencontrés avec le CBD étaient le résultat d’un problème de dosage et d’interactions médicamenteuses. Par mesure de précaution, et pour se prémunir d’effets secondaires avec le CBD, nous recommandons aux primo utilisateurs de CBD de commencer avec une approche faible et progressive avec le dosage. De même, pour les profils hautement allergiques, il est recommandé de mettre une petite quantité de CBD sur le dos de la main et de voir s’il y a une réaction cutanée avant de commencer par voie orale ou sublinguale. L’efficacité du CBD repose sur un dosage adapté, il faut progresser en dosage par paliers régulièrement et autoévaluer les résultats. Il faut aussi bien prendre son temps, du temps pour trouver son dosage idéal et du temps pour que le CBD puisse faire effet. En prenant le temps avec le dosage, le risque de surdosage et donc de faire l’expérience d’effets secondaires avec le CBD est très limité.

Dans tous les cas, pour remédier aux effets secondaires du CBD, il suffit de respecter la fameuse règle du PPE, c’est-à-dire :

  • Posologie faible,
  • Progression lente,
  • Espacer au maximum le CBD (formes orales et sublinguales) avec les médicaments en cours

Pour celles et ceux qui suivent un traitement avec des médicaments, il est important et plus prudent de vérifier en amont la compatibilité du CBD et du médicament. (Voir plus bas)

CBD et contre-indications

Les contre-indications majeures à la prise de CBD concernent 3 groupes de profils :

  • Les femmes enceintes et allaitantes. En effet, le CBD peut hypothétiquement avoir un effet négatif sur le placenta en modifiant ses propriétés. Il s’agit ici que d’une hypothèse, car il y a peu de recul scientifique sur ce sujet et aucune preuve ne vient étayer ce risque. De fait, addictologues et obstétriciens s’accordent pour appliquer ce principe de précaution afin de préserver la mère et l’enfant d’un quelconque effet négatif du CBD sur le fœtus ou l’enfant en bas âge.
  • Les profils allergiques. Les allergies au chanvre existent. Le CBD est issu du chanvre qui est une plante qui produit du pollen comme de multiples autres plantes. Le risque de développer une allergie au CBD est faible, mais pour les personnes ayant un terrain allergique fort, souffrant d’allergies saisonnières notamment, il est possible que des manifestations allergiques apparaissent. En règle générale, ces manifestations sont bénignes et se rapprochent des manifestations habituellement attribuées aux allergies saisonnières (irritation des yeux, gorge qui gratte, écoulement nasal, éternuements)
  • Les personnes qui suivent un traitement médicamenteux avec lequel, le CBD, sous une forme orale/sublinguale, peut conduire à des effets secondaires ou à des situations à risque. En effet, il existe un risque d’interactions médicamenteuses avec le CBD. L’interaction en soi, le fait que le CBD modifie un traitement, peut potentiellement mener à des situations dangereuses. Exemple, avec les anticoagulants qu’il est impératif de ne pas perturber, en terme d’efficacité, au risque de complications d’ordre cardiaque / vasculaire.
medicaments

CBD et interactions médicamenteuses

Il est nécessaire de bien s’informer sur les interactions médicamenteuses possibles avec le CBD lorsque l’on suit un traitement quotidien. A noter que les interactions se font au niveau du foie, dès lors, seules les formes orales (tisanes CBD, gélules CBD, bonbons CBD, etc) et les formes sublinguales (huiles CBD, pâtes de CBD) sont susceptibles de créer une interaction. A noter également, que plus le dosage de CBD est faible, plus les risques d’interactions sont faibles aussi. Les interactions médicamenteuses observées avec le CBD le sont souvent avec des dosages de CBD importants au-delà de plusieurs centaines de mg.

Une étude en particulier amène un éclairage intéressant sur les risques éventuels d’interaction avec le CBD. Cette recherche menée par le département du Penn State College of Medicine in Hershey (États-Unis) et qui a été publiée dans « Medical Cannabis and Cannabinoids » rapporte que le CBD et le THC pourraient perturber l’action de 57 médicaments classiques (la liste dans notre article dédié ici ). Vous pouvez consulter la liste dans notre article dédié au CBD et interactions médicamenteuses.

Même si les auteurs soulignent que les risques d’intéractions médicamenteuses avec le CBD sont dans la grande majorité bénins, les médicaments à base warfarine parmi les anticoagulants, les antiarythmiques comme l’amiodarone, les hormones thyroïdiennes comme la Levothyroxine et les anticonvulsants à base de Clonazepam/Clobazam sont à surveiller de près avec le CBD sous forme orale et sublinguale.

De même, le mélange de CBD avec des Inhibiteurs Sélectifs de Recapture de la Sérotonine (ISRS) tels que Prozac, Paxil, Celexa, Zoloft, Seroplex, Priligy et des benzodiazepines tels que le Xanax, Valium, Temesta, Lexomil amène bien souvent des effets indésirables comme une somnolence aigüe, un sentiment de confusion générale, ou encore des difficultés à la concentration.

Par prudence, il est recommandé d’espacer au maximum (3-4 heures au moins) le CBD sous forme orale ou sublinguale avec tous types de médicaments, pour ne pas en perturber la dégradation et la métabolisation au niveau du foie. Idéalement, si vous suivez un traitement et que vous avez un doute, parlez-en avec votre médecin au préalable.

Parler de CBD à son médecin

Le CBD est aujourd’hui étudié à travers le monde. Le CBD est maintenant assez connu du grand public et il y a fort à parier que votre médecin en a entendu parler également. Si certains confondent malheureusement encore le CBD et le THC, nombre de médecins sont désormais à jour sur les effets réels et non psychoactifs du CBD. Si vous pensez que le CBD peut vous aider d’une manière ou d’une autre, mais que vous avez un doute par rapport à votre état de santé personnel, le plus prudent et simple reste de : parler de CBD à votre médecin. (Voir notre article dédié pour préparer votre entretien)

Rappelons qu’un médecin n’est pas là pour vous juger ni critiquer votre intérêt sur des « alternatives » aux traitements classiques. De plus, depuis janvier 2021, la phase d’expérimentation du cannabis médical en France devrait amener un bon nombre de médecins à suivre des formations en ligne pour se former à l’utilisation des cannabinoïdes et mieux comprendre le rôle du système endocannabinoïde. Votre médecin, grâce à la connaissance de vos antécédents médicaux est dans une excellente position pour discuter de l’utilisation éventuelle du CBD. Votre médecin saura anticiper des contre-indications médicamenteuses par exemple et vous donner des conseils avisés selon votre profil. Alternativement, nous nous engageons à répondre à vos questions dans la limite de nos compétences générales sur le CBD.

FAQ sur CBD et effets secondaires

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Les effets secondaires du CBD sont assez mineurs, se manifestent sur une courte période et sont souvent lies à un surdosage : somnolence, bouche sèche, problèmes gastro-intestinaux, perte d’appétit, sensation de fatigue et nausées.

Comment éviter les effets secondaires avec le CBD ?

La grande majorité des effets secondaires rencontrés avec le CBD sont le résultat d’un problème de dosage ou d’interactions médicamenteuses. Pour y remédier, il suffit de commencer le CBD avec un dosage faible et d’augmenter le dosage progressivement selon le ressenti, de vérifier la compatibilité du CBD avec votre traitement médicamenteux et d’espacer au maximum la prise de CBD avec celle de vos médicaments.

Quels sont les dangers du CBD ?

Le CBD n’est pas dangereux et a peu d’effets secondaires mais le danger réside dans l’interaction du CBD sous forme orale avec certain type de médicaments comme les anticoagulants, les hormones thyroïdiennes ou certains anticonvulsants. (voir CBD et interactions médicamenteuses pour la liste complète). Le CBD peut en effet réduire l’efficacité de ces médicaments ce qui peut avoir des conséquences lourdes dans certains cas. Aucun risque par contre avec le CBD inhalé ou en application locale car pas de métabolisation par le foie.

Quelles sont les contre-indications avec le CBD ?

Les contre-indications à la prise de CBD concernent les femmes enceintes et allaitantes, les profils allergiques et notamment les allergies au chanvre et les personnes suivant un traitement médicamenteux ayant des risques d’interactions avec le CBD.

4.8/5 - (13 votes)

16 Commentaires sur “Quels sont les effets secondaires possibles avec le CBD ?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message,
      oui il y a un risque d’interaction avec le CBD sous forme orale et sublinguale avec amiodarone, interaction au niveau du foie.
      Interaction pouvant mener à des effets adverses ou situations à risque, prudence donc ou bien préférer les modes topiques, ou inhalation de CBD, sans risque.
      Merci / Cordialement

  1. Ariane Cuignet says:

    bonjour,
    y a t il interaction entre cbd et : enconcor 10mg, singular , forzaten 20mg, asaflow 80mg, levocetirizine5mg, baclofen 20mg
    Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, sans pouvoir vous garantir quoi que ce soit, et sans que cela s’apparente à un avis médical, les interactions avec traitements pour tension et problèmes cardiaques ont un caractère trop dangereux pour prendre le risque d’interaction avec les formes orales et sublinguales de CBD, cela risque de perturber l’efficacité des traitements. Aucun risque d’interaction en revanche avec les autres formes de CBD : crèmes, patchs, etc
      Merci / Cordialement

  2. Demathieu says:

    Bonjour ,
    J’ai des troubles digestifs importants qui m’ont conduite chez un gastro-entérologue.
    Mon ventre est hyper gonflé ,rempli de poches d’air .Cela a été vu lors d’une échographie.
    Je suis mal de cette situation. Serait-il possible que cela soit dû à la prise de CBD thérapeutique prescrit par un centre de la douleur? Merci pour votre réponse

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, sans pouvoir vous garantir quoi que ce soit, et sans que cela s’apparente à un avis médical, c’est possible oui, en prenant les mesures de précaution citées dans cet article avec les formes orales ou sublinguales : https://cbdissimo.com/cbd-interactions-medicaments/
      Aucun problème avec les autres formes de CBD : e-liquides, patchs CBD, crèmes CBD, etc
      Merci / Cordialement

  3. couchouron says:

    Bonjour,
    le CBD en crème ou pommade a-t-il des effets indésirables ou contre indications comme les médicaments listés ?

    merci d’avance

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, sans pouvoir vous garantir quoi que ce soit, et sans que cela s’apparente à un avis médical, seules les formes orales et sublinguales de CBD (gélules, infusions, huiles) peuvent provoquer des interactions, car susceptibles d’interagir au niveau du foie. Effets secondaires type allergies possibles avec le CBD en crème, appliquer une petite “noisette” pour commencer pendant 24h pour évaluer si apparition de rougeurs ou démangeaisons.
      merci, en espèrant vous avoir guidée
      Cordialement

  4. Chavanne says:

    Bonjour , je démarre là ces sous forme de goutte ( 3%). Est ce qu il y a un risque problématique avec mon traitement : bisoprolol fumarate 1,25. /flecainide acétate 150mg. /perndopril très butylamine2 mg. Merci de votre reponse

  5. Meurdesoif says:

    Quel dosage et quel moment prendre mes 3 gouttes de cbd..
    Est ce que les petits gonflements gastriques vont se dissiper..je commence juste.. Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, ne pouvons vous garantir de résultat et vous recommandons de prendre le CBD lorsque vous en ressentez le beosoin dans la journée
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Available Coupon

X