CBD et interactions médicamenteuses

effets medicaments CBD

A quels médicaments faut-il faire attention lorsque vous prenez du CBD ?

On ne le rappellera jamais assez, le Cannabidiol (CBD) est une substance non dangereuse, non toxique et non psychoactive issue du chanvre (cannabis). Au même titre que n’importe quelle autre substance, il existe des niveaux et des seuils pour lesquels il est déterminé certaines réactions, certaines tolérances, certains effets secondaires chez une personne.

Même si ces seuils en quantité de CBD par individu ou tranche de poids ne sont pas encore clairement établis et qu’il existe beaucoup de facteurs externes, on peut associer un certain nombre d’effets secondaires possibles à la seule prise de CBD : diarrhées, somnolences, baisse de tension, vertiges, fatigue. Bien souvent, les effets secondaires du CBD ne rentrent que très peu en compte chez les personnes qui l’utilisent, soit parce que le bénéfice apporté par le CBD subjugue les effets indésirables, soit parce que le CBD remplace un traitement classique avec des effets secondaires plus lourds encore.

Aussi, les personnes qui ont le plus besoin du cannabidiol sont souvent sous traitement médicamenteux directement lié à une pathologie. C’est tout l’objet de cet article, vous permettre de prendre les mesures nécessaires pour limiter les risques liés à une interaction médicamenteuse lorsque vous consommez du CBD.

CBD médicament

D’une manière générale, le risque d’interaction grave avec le cannabidiol est limité. Il est essentiellement lié au processus de métabolisation des médicaments par les enzymes dans le foie : notamment les enzymes du système que l’on appelle cytochrome P450. C’est aussi une histoire de dosage, que ce soit du CBD ou votre médicament, le dosage  joue un rôle primordial et déterminant dans l’interaction. Une même substance mélangée avec le CBD peut avoir un effet et son contraire selon le rapport au dosage.

Enfin, il faut bien prendre les informations qui vont suivre en gardant à l’esprit que les doses «thérapeutiques » de CBD administrées dans les études citées sont autour de 200 à 300mg par jour ce qui est bien supérieur à la consommation moyenne de CBD pour une personne utilisant du CBD comme complément alimentaire (moyenne de 20 à 60mg par jour).

57 molécules à surveiller de près avec les cannabinoïdes !

D’après une récente étude du Penn State College of Medicine in Hershey (aux États-Unis) publiée dans « Medical Cannabis and Cannabinoids » le CBD et le THC pourraient perturber l’action de 57 médicaments classiques dont voici la liste ci-dessous.

Parmi ces 57 molécules, voici les plus dangereuses interactions possibles : 

  • Les anticoagulants à base de warfarine 
  • Les antiarythmiques comme le “amiodarone”
  • Les hormones thyroïdiennes comme la Levothyroxine 
  • les anticonvulsants à base de Clonazepam/Clobazam

Nous vous recommandons la plus grande prudence et la sollicitation de l’avis de votre médecin si vous vous reconnaissez dans ces possibles interactions médicamenteuses.

CBD et enzymes du foie du cytochrome « P450 »

cbd interactions medicamenteuses

Toute médecine qui exploite le potentiel thérapeutique du CBD doit garder à l’esprit que le Cannabidiol peut à la fois augmenter ou bien inhiber de nombreuses enzymes du cytochrome P450 dans le foie, et de ce fait, peut potentiellement avoir un impact sur de nombreuses familles de médicaments.

“Il est d’autant plus important de le prendre en compte dès lors que les médicaments ont par nature des effets secondaires lourds ou que la personne est affaiblie ou qu’elle suit de multiples traitements, ou bien encore que les doses de CBD sont élevées.” Pr.Adrian Devitt-Lee- Université de Tufts-Massachussetts-USA.

Autrement dit, le risque lié à un problème de métabolisation du médicament classique dans le foie par le cytochrome P450 lors d’une consommation de CBD est double: 

  • soit votre médicament peut ne pas être synthétisé et de ce fait diffusé correctement. Vous risquez donc de ne plus apporter l’action thérapeutique visée.
  • Soit au contraire, le CBD peut augmenter et favoriser la métabolisation ou les effets de votre médicament, le taux de substance de votre médicament dans l’organisme est trop élevé, vous risquez des effets secondaires liés à un surdosage.

Le CBD interagit avec environ 60% des médicaments classiques sur ordonnance de la même manière que le pamplemousse. Il arrive que pour certains types de médicaments, votre médecin vous recommande de ne pas manger de pamplemousse pendant votre traitement, si tel est le cas, il est fort probable qu’il soit conseillé la même prudence avec le CBD.

Tout comme le CBD, on sait qu’un composant du pamplemousse interfère avec les enzymes du cytochrome P450. Le meilleur moyen de prévenir cette interaction, d’après cet étude, c’est d’espacer les prises de médicaments et de CBD de plusieurs heures pour bien laisser le temps au foie (et aux enzymes du cytochrome P450) de procéder à son action sur le médicament sans altération aucune par le CBD.

source

CBD et antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères

Ces médicaments sont très largement prescrits en France, principalement pour lutter contre anxiété, dépression, troubles du sommeil ou bien d’autres troubles psychologiques, non sans effets secondaires parfois dangereux, il faut également surveiller les risques d’accoutumance avec ces types de médicaments.

On retrouve principalement deux familles de molécules dans ces médicaments :

  • Les Inhibiteurs Sélectifs de Recapture de la Sérotonine (ISRS): Prozac, Paxil, Celexa, Zoloft, Seroplex, Priligy. Il n’existe pas de rapport d’études ayant étudié les risques liés à une prise rapprochée de CBD et d’antidépresseurs ou d’anxiolytiques ou de somnifères. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas d’interactions médicamenteuses avec le CBD et cette famille de médicaments, mais plutôt que les retours de mauvaise expérience sur le plan personnel sont rares. Les quelques retours anecdotiques évoquent malgré tout une tendance à l’hypomanie (forme d’obsession légère) comme effet secondaire non désiré.
  • Les Benzodiazepines: comme le Xanax, Valium, Temesta, Lexomil. Il n’existe pas de rapport d’études ayant étudié les risques liés à une prise rapprochée de CBD et de benzodiazepines. En revanche, selon des expériences anecdotiques, parmi les effets non désirés, on retrouve une somnolence aigüe, un sentiment de confusion générale, ou encore des difficultés à la concentration.

Par prudence, il est recommandé d’espacer de 2 à 3 heures les prises de CBD avec ces types de médicaments, pour ne pas en perturber la dégradation et métabolisation. Idéalement, si vous suivez un traitement avec ces médicaments, vous pouvez en parler avec votre médecin au préalable.

Enfin, pour relativiser, en prenant de minimes précautions, le risque d’interactions dangereuses entre CBD et antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères est faible et limité.

medicament et cannabis

CBD et Anti-convulsants

La famille des anti-convulsants, indiquée pour les troubles épileptiques notamment, dans laquelle on retrouve le Clobazam, commercialisé sous le nom : “Onfi” et le Clonazepam, commercialisé sous le nom “Rivotril” et le Lamotrigine commercialisé sous le nom “Lamictal” parmi les plus connus et largement distribués.

Il apparait que chez certaines personnes, l’association de CBD à très haute dose (autour de 300mg par jour) et de Clobazam/Clonazepam entraine une interaction non désirée provoquant une extrême fatigue et sédation. Dans cette étude, une équipe de chercheurs ayant travaillé sur l’Epidiolex rappelle malgré tout que l’association de médicaments antiépileptiques avec le CBD reste essentiellement sans danger. 

Dans cette autre étude, les scientifiques décrivent qu’il est envisageable de réduire le dosage de Clobazam/Clonazepam (et ses effets secondaires propres) lorsqu’il est administré en combinaison avec de fortes doses de Cannabidiol. Il faut bien entendu une supervision médicale pour ce faire.

CBD et hormones thyroïdiennes

La famille des hormones thyroïdiennes, dont la Levothyroxine ou L-Thyroxine est indiquée dans les cas d’hypothyroïdie, mais aussi bien d’autres formes de déficiance de la thyroïde.

Nous recueillons assez fréquemment des retours d’expérience malheureux avec effets secondaires lourds sur l’utilisation de CBD en association avec le médicament Levothyrox. Et ce parfois, en espçant les prises de plusieurs heures. Si vous prenez quotidiennement du Levothyrox, nous vous recommandons donc la plus grande prudence avant d’essayer le Cannabidiol, et de préférer des modes d’administration qui ne sollicitent pas le foie (e-liquides, patchs CBD)

CBD et Corticostéroïdes ou corticoïdes : (ou anti-inflammatoires stéroidiens)

Les Corticostéroïdes ou corticoïdes sont de puissants anti-inflammatoires et immunosuppresseurs qui miment l’action de la cortisone ou cortisol, souvent indiqués dans des maladies auto-immunes ou inflammations chroniques.

On les retrouve sous les noms commerciaux : Prednisone, Prednisolone, béthaméthasone. La cortisone provoque de lourds effets secondaires et une « cortico-dépendance » à terme. Une prise de corticoïdes associée à une prise de CBD pourrait empirer les effets secondaires. 

Cette étude avance que dans le cytochrome P450, dans le foie, les mêmes enzymes (CYP3A) sont inhibés par les corticoïdes et le CBD, s’en suit une dégradation trop lente du corticoïde, ce qui conduit à un  et des risques d’effets secondaires liés à la cortisone aggravés.

CBD et antihistaminiques

Les antihistaminiques sont utilisés dans le traitement des allergies ou des états grippaux, parmi les multiples molécules que l’on retrouve dans les antihistaminiques, la doxylamine, que l’on retrouve dans le médicament commercialisé sous le nom : « Humex » est à surveiller particulièrement lorsque combiné avec du CBD.

En effet, il est reporté des effets secondaires comme : somnolence, confusion, troubles cognitifs et moteurs, voire même des troubles respiratoires lorsque la doxylamine et le CBD sont mélangés. Encore une fois, dans cette étude on constate que le CBD perturbe le fonctionnement des enzymes dans le foie responsable de la dégradation de la doxylamine, et cela conduit à des effets indésirables plutôt lourds.

Cette interaction est bien documentée car le « Humex » est déjà dans le viseur des autorités en tant que médicament vendu sans ordonnance pour lequel il y a des risques et des abus connus ; le Humex contient par ailleurs de la pseudoéphédrine, un dérivé de la méta-amphétamine qui a été source d’abus (aux USA) chez les personnes dépendantes à des psychotropes, qui utilisent ce produit en le coupant avec de l’alcool et autres substances comme un « shoot ».

Attention donc, si vous prenez des médicaments contre des allergies ou contre un état grippal, vérifiez bien la composition de votre traitement et espacez-le de vos prises de CBD au maximum.

medicaments et cbd

CBD et anticoagulants

Les anticoagulants ou diluants-sanguin, comme leurs noms l’indiquent, consistent à fluidifier le sang et réduire les risques de formation de caillots sanguins, et ainsi réduire le risque d’accidents cardio-vasculaires.

Leur administration doit être surveillée médicalement car il existe un risque d’hémorragie interne si le sang est trop dilué et qu’il existe des lésions. Parmi les anticoagulants fréquents, on trouve la « « warfarine ou coumaphène », or une étude de 2007 a pointé le CBD comme un “booster” de la warfarine.

En effet, dans cette étude, il est démontré que le CBD a tendance à augmenter les effets et la durabilité des effets de la warfarine. Il est donc théoriquement dangereux de consommer du CBD lorsqu’une personne est sous anticoagulant à base de warfarine car le niveau de dilution du sang n’est plus sous contrôle, cela est particulièrement dangereux en cas de lésions et peut conduire à des hémorragies.

Prudence donc si vous prenez des anticoagulants à base de warfarine et projetez de consommer du CBD, si vous avez le moindre doute, nous vous recommandons d’en parler préalablement avec votre médecin.

CBD et analgésiques (à base d’opiacés) :

Les analgésiques à base d’opiacés sont de plus en plus prescrits, notamment aux USA, ce qui a d’ailleurs conduit à ce qu’on appelle aujourd’hui la crise des opioïdes dans le pays, principalement à cause du Fentanyl, un dérivé synthétique 100 fois plus puissant que la morphine.

Parmi les médicaments analgésiques à base d’opiacés en France, on retrouve les médicaments qui incluent de la codéine dans leur composition : Efferalgan / Daffalgan codéiné ou coDoliprane ; les médicaments qui incluent du Tramadol que l’on retrouve sous les noms commerciaux : Contramal, Ixprim, Topalgic, Zamudo et enfin les morphiniques comme l’oxycodone, l’hydromorphone, le fentanyl sous les noms commerciaux : Actiskénan, Moscontin, Sophidone, Oxycontin, Instanyl.

Il n’existe pas de contre-indication précise entre le CBD et les opiacés mais il semble d’après cette étude que les effets du CBD et les effets des analgésiques à base d’opiacés lors d’une prise simultanée ont tendance à s’ajouter voire se potentialiser.

cbd et interactions medicamenteuses

Il est recommandé d’ajuster le dosage des opiacés lors d’une prise de CBD pour éviter une dépression du système nerveux central, c’est à dire un ralentissement des fonctions moteurs trop important.

A contrario, fort de cette interaction, il n’est pas rare de voir à terme des patients qui petit à petit vont graduellement réduire leur prise d’opiacés au profit de cannabinoïdes. Il faudra quand même être particulièrement vigilant aux effets hypotenseurs induits à la fois par les opiacés et par le CBD. Les effets secondaires possibles non désirés lors d’une prise concomitante sont de l’ordre de la sédation, somnolence, troubles cognitifs.

Attention, il semble que le Tramadol et la Codéïne, qui agissent sur une même enzyme (CYP2D6) ne soient pas aussi efficaces lorsque mélangés avec le CBD car la métabolisation n’est pas optimale, l’enzyme est inhibée par le CBD.

Par sécurité, nous recommandons une nouvelle fois de bien espacer les prises d’analgésiques à base d’opiacés et de CBD de plusieurs heures, d’ajuster les doses d’analgésiques en prévision d’un effet additif entre effets du CBD et effet des opiacés, et enfin, si vous avez le moindre doute, nous vous invitons à en parler avec votre médecin au préalable.

CBD et bétabloquants

Les bétabloquants sont indiqués dans la gestion de l’hypertension artérielle et dans d’autres troubles vasculaires et cardiaques. Ils visent à réduire la pression artérielle chez la personne traitée.

Les noms commerciaux les plus connus sont : Timacor, Kredex, Artex, Tenormine, Temerit, Celectol. Or le CBD a lui aussi un effet hypotenseur. Il est impératif de vérifier avec votre médecin la compatibilité des traitements avec le CBD, un ajustement du dosage des bétabloquants est probablement nécessaire.

Les risques cardiaques associés à une interaction entre bétabloquants et CBD sont sérieux et peuvent être très dangereux. Nous vous recommandons très fortement de consulter votre médecin ou votre cardiologue préalablement à l’utilisation de CBD si vous suivez un traitement à base de bétabloquants.

CBD et narcoleptiques 

Les narcoleptiques ne sont pas exclusivement destinés à traiter la narcolepsie. Certains narcoleptiques comme le Xyrem, contenant de l’oxybate de sodium, peuvent entrainer des interactions dangereuses en combinaison avec des doses de CBD élevées. En effet, les narcoleptiques luttent contre la cataplexie (perte du tonus musculaire sans perte de conscience) et sollicitent le système nerveux central. 

Le CBD agit également sur le système nerveux central et dans le cas des narcoleptiques en association avec du CBD, les effets indésirables peuvent être dangereux : hypotension artérielle, tachycardie, problèmes respiratoires, étourdissements…

Si vous prenez le médicament Xyrem, nous vous déconseillons très fortement de consommer du CBD (et toute autre substance d’ailleurs) avant d’en parler préalablement à votre médecin.

cbd et maladie

CBD et anti-hyperglycémiques

Les personnes diabétiques qui prennent des anti-hyperglycémiques à base de metformine, une substance utilisée pour le contrôle du taux de glycémie dans le sang, doivent prendre des précautions avec le CBD. En effet, il convient de bien vérifier le taux de sucre dans le sang très régulièrement si vous consommez du CBD simultanément puisqu’ il est prouvé que les cannabinoïdes dont le CBD ont tendance à contrer les effets de cette molécule.

Un taux de glycémie dans le sang peut entrainer de lourdes complications pour une personne diabétique. Si vous prenez de la metformine et que vous souhaitez essayer le CBD dans le traitement de votre diabète, nous vous conseillons d’en parler préalablement avec votre médecin et/ou d’être très prudent en vérifiant les niveaux de sucre dans le sang plus fréquemment encore.

Pour conclure,

Vous l’aurez compris, nous avons listé dans cet article les principales interactions médicamenteuses avec le CBD pour lesquelles il faut être particulièrement vigilant.

Pour rappel, il faut être d’autant plus vigilant que les effets secondaires inhérents au médicament sont sévères et que la dose de CBD est élevée. Pour limiter les possibles interactions, il est prudent d’espacer de plusieurs heures la prise de CBD de celle du médicament pour que le foie dégrade correctement les molécules ingérées, sans altération par le CBD, rappel, les enzymes du cytochrome P450 interviennent dans la métabolisation d’environ 60% des médicaments.

Même si les risques d’interactions médicamenteuses avec le CBD sont susceptibles de concerner beaucoup d’entre vous tant le spectre est large, peu d’entre vous ont une consommation de CBD aussi importante que celle retenue dans les études (autour de 200-300mg par jour) ; en revanche, pour les personnes qui suivent des traitements où la précision de la dose administrée est un facteur essentiel dans le succès de la thérapie, le CBD empêche de contrôler l’efficacité du traitement car il en modifie le comportement, c’est le cas par exemple dans le cadre de traitement par chimiothérapie, où il convient d’éviter une dose qui n’aura pas assez d’effets et une dose qui sera toxique.

D’une manière générale, encore une fois si vous avez le moindre doute sur la compatibilité du CBD avec votre traitement actuel, parlez-en avec votre médecin au préalable, préparez votre rendez-vous en lisant notre article « Parler de CBD a votre médecin »

cbd sante

Nous serons également heureux de répondre à toutes vos questions sur notre chat Live ou par email.

106 Commentaires sur “CBD et interactions médicamenteuses

  1. Rosambert says:

    Bonjour, je suis un malade avec des Douleurs neuropathique, et venant de la fibromyalgie Chronique. Depuis mon opération à Cœur ❤️ ouvert. Car ma valve mitrale ne fonctionnée plus, cause : rupture de cordage . J’étais au stade 4 . Cela date du 3 février 2003 . Au réveil, j’avais mal de partout. Actuellement. J’ai un traitement Lourd . : ( 50miicrogrammes de Fentanil sous patchs intra-dermique ) + oxydcodone 80 -Sotalol 80 – Lévothyrox 75 – Trimibutine 200mg – Mirtazapine – Etoricoxib 60 mg – . Et , ce n’est pas. Génial.. je les supportés assez bien, j’aurais besoin d’un autre traitement pour. Éliminer les mophiniques . Quand pensez vous ;? J’ai un accord avec mon médecin . Merci à vous .

        • CBDISSIMO says:

          Bonjour, merci pour votre message, nous ne pouvons pas vous répondre directement mais vous inviter à la prudence en prenant soin d’espacer au maximum possible les prises de votre traitement du CBD, ou de préférer des modes d’administration qui n’interagissent pas directement avec le foie : e-liquides, crèmes par exemple.
          Merci

      • Marchadier says:

        Bonjour je prend fluoxetine en médicament et je commence a prendre du cbd 12gouttes par jour a 5 pourcent ,il ya t il une interaction avec svp

          • CBDISSIMO says:

            Bonjour, merci pour votre message, ne pouvons vous répondre formellement malheureusement, ne sommes pas médecins, très peu d’information en ligne et classe de médicament à risque, il est préférable de consulter votre médecin au préalable ou de vous reporter sur des modes d’administration du CBD sous forme non orale ou sublinguale
            merci

  2. Segard says:

    Je prends du Lithium, plus exactement 1 comprimé par jour de Theralithe 400 mg LP. Puis-je prendre du CBD ? J’ai beaucoup de mal à dormir.

      • Gault Laurence says:

        Bonjour moi aussi je prends tcaps 100 pour ma thyroïde avec ablation total, je voudrais savoir si je peux prendre du cbd.

        • CBDISSIMO says:

          Bonjour, avons eu des retours inquiétants concernant les interactions de CBD et traitements par hormone thyroïdienne, nous vous invitons à la plus grande prudence et à bien respecter les précautions dans l’article, à savoir d’espacer au maximum les prises des deux molécules

      • Inard says:

        Bonjour je prends des thymorégulateur est ce dangereux de prendre une tisane de cdb associé à de la camomille pour problème de sommeil, les somnifères ne me faisant plus d effet

        • CBDISSIMO says:

          Bonjour, merci pour votre message, à noter que les tisanes sont en fait très peu dosées (5mg) et que par conséquent, les risques d’intéraction sont bien plus limités qu’avec les huiles ou capsules par exemple. Conclusion : il n’y a pas de risque d’interaction car dosage CBD très faible de toute façon, non. Merci et bonne continuuation

    • Bousquié says:

      Bonjour,
      Je prends1 Pregabaline 50 matin et midi et 1 pregabaline 100 le soir, puis je prendre en plus du CBD, MERCI

      • CBDISSIMO says:

        Bonjour, merci mais ne pouvons vous répondre directement, voir section des anti-convulsants, idéalement demander à votre médecin, sinon, bien prendre les mesures de précautions citées dans l’article.
        Merci

      • Decours says:

        Bonjour. Je prends un bêta bloquant depuis 10 ans a dose minimale. Est-ce compatible avec du cbd à 15%. Merci de votre réponse

        • CBDISSIMO says:

          Bonjour, non sans risque avec formes orales et sublinguales. Bien s’assurer d’espacer au max les prises de CBD et autres

  3. Nathalie Pin says:

    Bonsoir
    Je prends du tcaps 88mg suite ablation totale de la thyroide
    Puis je prendre du cbd ?
    Merci

      • Sophie says:

        Bonjour
        Je souffre de Fibromyagie avec grosses douleurs lombaires.
        Je suis sous L.Thyroxin 100 et prends de la paroxetine (10 à 20 mg/ jour selon les périodes)
        Je prends environ 60 mg de CBD par jour est-ce trop par rapport aux éventuelles intéractions médicamenteuses et le CBD ?
        Peux t-il y avoir une interaction avec le vaccin Pfizer contre la Covid ?
        Merci pour votre réponse.

  4. Tesson says:

    Bonjour, je prends pour l’hypertension “irbesartanhyd 300/12,5mg zyd cp90,” du nebivolol 5mg cris cpr quadriceq 90″ et ” lyrics 50mg

  5. Carole Batteux says:

    Bonjour, je suis sous traitement Imeth 15 et Cymzia pour une polyarthrite rhumatoïde et Levothyrox 100. Puis prendre de l’huile de CBD et laquelle .
    Merci pour votre réponse

  6. SZYMCZAK says:

    Bonjour, je souffre beaucoup du dos, chirurgie pas possible. Je prend de la métadone 40mg LP un matin et un soir ainsi que oxynorm 20mg LI toutes les 4h si besoin, en principe j’en prends 3 par jour, même avec ce traitement je souffre encore beaucoup. J’aimerai savoir si je peux prendre des gélules de CBD et à quelle dose, en espaçant la prise avec mon traitement. Merci beaucoup d’avance

  7. Pons says:

    Bonjour
    Que me conseillez vous pour une maladie RCH ? Ainsi que le dosage ?
    L arrêt de la cigarette provoque des poussées.
    Merci bcq

  8. Elisabeth TOUVET says:

    bonjour Je prends un anticoagulant ‘ Xarelto 20mg et un medicament pour l’hypertension . puis je prendre du CBD a dose réduite . existe t il du cbd avec application locale sur zones douloureuses
    sans ingestion ce qui devrait réduire le risque? ?

  9. CAMUS says:

    Bonjour. Je suis sous RITUXIMAB pour un syndrome des antisynthétases et Cortancyl à 10 mg en ce moment. Levothyrox à 100. Puis-je prendre du CBD ?

  10. Dominique MARTIN says:

    Bonjour
    je souffre de douleur lombaire, due à un rétrécissement du rachis lombaire
    Je prend 3 g d’efferalgan codéiné par jour, puis je prendre du cbd essentiel extract 100mg en même temps?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, suivre les recommandations dans l’article pour les opiacés, le plus prudent reste d’espacer au maximum possible les prises orales / sublinguales de CBD des prises orales d’opiacés / opioides. Les risques d’interactions se faisant au niveau du foie et de la métabolisation. Merci

  11. Batteux says:

    Bonjour, je souffre de polyarthrite rhumatoïde depuis 6 ans sous Imeth 15 et Cimzia en injection. Je prends aussi du L.Thyroxin 100 et 125 le week end.
    Puis je prendre du CBD pour atténuer des douleurs principalement dues à de l’arthrose du genou !!! Merci de votre retour

  12. Lory-Ann says:

    Bonjour. Tout d’abord merci beaucoup pour tous ces détails sur les éventuelles interactions médicamenteuses avec l’usage de CBD. Je n’y ai pas trouvé la Pregabaline (bien que je pense que la section anticonvulsivants y réponde). Je pense que le CBD amplifie les effets de ce médicament, ai-je raison?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, il y a bien un risque d’augmenter les effets secondaires inhérents à la Pregabaline en effet. Prudence est de mise

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, merci de vous référer aux familles de médicaments correspondantes dans l’article. Vu les nombreuses molécules, nous vous invitons à la prudence, car le CBD peut altérer l’efficacité de vos ttraitements. Idéalement et théoriquement, bien espacer au maximum possible les prises de vos traitements et CBD, ou bien préférer les modes d’administration qui n’interagissent pas directement avec le foie : e-liquides, crèmes, patchs par exemple.
      Merci

  13. Cornu says:

    Bonjour
    Pouvez vous me dire si je peux utiliser du cbd alors que j ai un traitement pour une hypothyroïdie d hashimoto ? Je prends du levothyrox
    Cordialement

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, nous avons eu de nombreux retours d’interactions médicamenteuses (parfois violentes) avec ce médicament, nous vous déconseillons donc de prendre du CBD au même moment, merci

  14. Véronique says:

    Bonjour
    J ai une fibromyalgie et je suis sous antidépresseur le zoloft 50 une fois le soir,1lexomil le soir ,un antihistaminique du bilaska 1 le soir ,et je suis sous traitement pour l asthme innovair 200 4 bouffées par jour .Ma question est puis je prendre du cbd à spectre complet en gélules ?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, en prenant bien en compte les conseils et recommandations dans l’article, à savoir : espacer au maximum les prises, oui c’est possible, dans votre cas, préférez le CBD en matinée et non le soir, merci à vous. Cordialement

  15. LINKA says:

    Bonjour,
    Mon mari prend ZANIDIP, CORAPROVEL et SINVASTATINE pour une hypertension et une cholestérolémie. On lui a découvert ces jours-ci une tachycardie pour laquelle on lui a prescrit LIXIANA 60 mg. Il ne souhaite pas prendre ce médicament pour l’instant car il pense que le CBD pourrait avoir une action inhibitrice. Il préférerait dans un premier temps, tenter le CBD mais ne sait pas quelle % utiliser. D’autre part, il a une douleur récurrente depuis quelques temps due à un tassement lombaire découvert récemment et pour lequel il souffre beaucoup. Le CBD lui serait-il utile dans ces 2 pathologies ? Merci

  16. Sam says:

    Bonjour, J’ai une hypothyroïdie de naissance et je suis actuellement sous 200mg quotidiens, j’aimerais donc savoir s’il est possible pour moi de prendre de l’huile de cbd à spectre complet à 10% ?

      • CBDISSIMO says:

        Bonjour, nous avons fréquemment des retours d’expériences difficiles avec le Levothyrox et le CBD, incluant des effets secondaires sévères, nous vous conseillons une extrême prudence

        • Caroline says:

          Bonjour
          Je prends du levothyrox depuis plus de 20 ans (125 actuellement)
          J’ai des problèmes de sommeil qui se sont aggravés cette dernière année (changement de poste et surcharge de travail physique et surtout mentale). J’ai fini par consulter un médecin du sommeil. La melatonine n’a pas d’effet et je ne souhaite pas recourir aux benzodiazepines)
          Je souffre égalementde douleurs lombaires (arthrose et anciennes hernies) et du genou.
          J’ai pris du cbd le soir 2 gouttes (dilution 5% sans connaître le dosage qui dapres votre site devrait êtrede 6 ou 7 gouttes) pdt 2 semaines. Vous évoquez des effets secondaires importants : de quel ordre ?
          Et même si le CBD est pris le soir ?
          Merci pour vos indications

          • CBDISSIMO says:

            Bonjour, merci pour votre message, ce qui importe, c’est le niveau de L-thyroxine et de CBD présents dans votre foie au même moment, avec ;e CBD par voie orale ou sublinguale. Bien faire attention à espacer au maximum les prises entre elles, et ainsi éviter les interactions. Maintenant, malgré ces précautions, nous avons quand même souvent des retours d’effets secondaires assez lourds avec le Levothyrox en fonction des dosage de Levothyrox et de CBD, ex : lethargie totale, sensation de sortir de son corps….D’où notre recommandation générale à une grande prudence avec le Levothyrox en particulier. Merci

      • Helot Chantal says:

        Bonjour
        Je prends du cbd 10 mg 3 fois par jour ceux qui fait 60 mg par jour pour des douleurs à la nuque je prends comme traitement 1 temesta et 2 mianserine de 10 mg c un antidépresseur et jeudi on me fait une infiltration au rachis doit arrêter le cbd combien de jour avant l infiltration

        • CBDISSIMO says:

          Bonjour, les intéractions se font principalement au niveau du foie, pas de souci en théorie avec une infiltration

  17. Lila250 says:

    Bonjour,
    je suis sous levothyrox depuis l’ablation de ma thyroide. Je prends aussi du trinordiol (pilule contraceptive). Je voudrais prendre du CBD pour mes problèmes de sommeil, soulager mes migraines et calmer mes douleurs de rhumatisme inflammatoire. Est ce que le CBD m’est contre indiqué? Quel forme est la plus adaptée? Quel forme est la plus rapide pour soulager une crise migraineuse?
    Merci

    • christine Moliner says:

      bonjour
      suite à un AVC je prends un anticoagulant eliquis , epitomax , sotalol, levotyrox ( tyrodectomie totale ) et Dafalgan codeine
      puis je prendre du cbd pour les migraines pour éviter le Dafalgan codeine

      merci

      • CBDISSIMO says:

        Bonjour, merci pour votre message, attention avec cet anticoagulant et le CBD ! Les risques sont très sérieux car le CBD, lui aussi, a un effet anti-coagulant et les effets combinés, ou altérés lors de la métabolisation peuvent entrainer des risques d’hémorragies internes etc..! Veuillez demander l’avis de votre médecin !

  18. Maitre jocelyne says:

    Bonjour,je suis suivie par psychiatre depuis plus de 10 ans. Tous les antidépresseurs et anxiolytique ne font rien. Est-il possible de tout arrêter et essayer le CBD
    Je ne sais plus quoi faire
    Merci pour votre réponse

  19. Paulette says:

    Bonjour,
    migraineuse, je suis un traitement de fond avec nocertone et lopressor. Lamaline ou maxalt (avec une préférence pour la lamaline en journée) lors des crises. Le CBD pourrait-il être une alternative aux médicaments de crise ?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, sans pouvoir vous le garantir, les retours sont mitigés sur les migraines, il faut essayer et plus important encore, trouver le dosage adapté
      merci

  20. colette poussard says:

    je prends 10 gttes de cbdissimo le soir au coucher; Pour les médicaments . je prends le soir 20mg de Lercanidipine. 1 patch de neupro 2 mg le matin. 1 demi comprimé de lormetazepam 2mg le soir au coucher Je me sens depuis quelques temps déprimée, et je ne peux plus me concentrer. Merci de votre réponse

  21. Correge says:

    Bonjour. Je suis sous Prozac 3 fois par semaine, lexomil tous les soirs 1 et pregabegaline 400 mg par pour douleurs neuropathiques.
    Comment puis-je prendre CBD ou diminuer les autres médicaments pour arriver à supprimer la douleur et aussi arriver à m’endormir?
    Merci de votre réponse.

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, ne pouvons répondre précisément à votre question, à vous de trouver un équilibre ou d’en parler avec un médecin: merci

  22. Nathy says:

    Bonsoir, Je souffre de spasmophilie depuis mes 12 ans et donc je suis une stressée et angoissée de naissance (je prends du Léxomyl en cas d’angoisse et de crise). J’ai eu un ulcère il y a de nombreuses années qui est guéri mais avec tous les médicaments que je prends, j’avale aussi de l’Oméprazole tous les matins pour le protéger. J’ai du diabète pour lequel je prends 1 Stagid le soir et 1 Glicazide le matin. J’ai un traitement pour des allergies chats/poussières (1 kestin le soir et Rhinocort le matin)… ainsi que pour de l’asthme, je prends Ventoline et Bronchodual. Certains de ces soucis de santé sont apparus ou « aggravés » suite à un cancer du sein en 2004. Il y a 2 ans, suite à une coloscopie, on m’a diagnostiqué une diverticulite sigmoïdite. Depuis, je souffre de colopathie fonctionnelle et là je n’en peux plus ! Je n’en peux plus des douleurs, je n’en peux plus de prendre autant de médicaments qui je le pense ne me font pas que du bien ! Du coup, je m’interroge : est-ce que le CBD pourrait me faire du bien et me permettre de stopper des médicaments ? Si vous pensez que je devrais essayer, est-ce que je dois continuer mes différents traitements tout en prenant le CBD ? Et que me conseillez-vous comme dosage et sous quelle forme (gélules et/ou huile) ? Merci d’avoir pris le temps de me lire et merci pour votre réponse. Cordialement

  23. jose soliveres says:

    bonjour, j’ai des douleurs cervicales et je prend soit du doliprane soit un anti inflammatoire de temps en temps es ce que le cbd peut se substituer à ces produits et a quel dosage ?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, oui le CBD peut être utile pour ce que vous décrivez, oui il peut éventuellement se substituer aux molécules citées, sans pouvoir vous le garantir pour autant 🙂
      Pour le dosage, il vous appartient de faire des essais, mais vous pouvez obtenir un dosage théorique à l’aide de notre calculateur et partir de là.
      Merci

  24. lauret says:

    Je fais une piqure de Méthotrexate par semaine. Puis je prendre du CBD 20% et combien de gouttes pour dormir. Je pèse 58kgs. Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, le CBD et le Méthotrexate, en prise concomitante , peut entrainer des risques de toxicité dans le foie. Il est donc préférable de ne pas mélanger avec le CBD et de bien respecter des espaces temps importants pour prévenir ce risque. (ex : pas de CBD le jour de la piqûre). Pour calcul dosage, se référer à notre calculateur et progresser à tâtons reste la meilleure option.
      Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, oui tout à fait. Comme avec le reste des prescriptions, il est important de réduire le risque d’interaction en espaçant le CBD au max de la dégradation des médicaments au niveau du foie (idéalement, prendre en compte le temps nécessaire à la dégradation dans le foie)

  25. Sabine says:

    Bonjour,
    Suite à un cancer des seins et à un traitement de radiothérapie qui m’a provoqué des effets secondaires tardifs (douleurs, lymphodeme), ayant des problèmes pour dormir à cause des douleurs, j’ai pris du CBD en huile et depuis, j’ai l’impression que mes douleurs se sont accentuées. Est-ce que cela pourrait avoir un rapport avec le CBD ?
    Merci.

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, difficile à dire avec si peu d’éléments contextuels, mais cela parait peu probable d’imputer cela à la prise de CBD seule à priori ! Merci Cordialement
      1

  26. Arnaud says:

    Bonjour, j’ai une injection mensuelle de 100 mg de Xeplion (l’équivalent du Risperdal), et je voudrais savoir s’il pouvait y avoir des interactions entre ce traitement et le CBD (que je souhaite prendre pour remédier à des problèmes de sommeil). Et quel dosage de CBD me recommandez-vous (je pèse 84kg pour 1m82) ? Merci par avance pour votre réponse

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, à priori, pas d’interaction notable selon nos recherches, mais vous suggère une grand prudence au départ en commençant tout doux avec les dosages de CBD.
      Dosage théorique d’après notre tableau calculateur : environ 40mg par jour (répartir en 2 ou 3 fois) ne pas prendre juste avant le coucher, atteindre ce dosage progressivement par paliers sur 15 jours
      merci

  27. Flo says:

    Bonjour,

    Ma mère a un traitement pour hypertension : elle prend un comprimé de Tarka LP 240 mg/4 mg le matin et jusqu’à peu un comprimé d’Eupressyl LP30 mg le matin et le soir.

    Elle éprouve beaucoup de difficultés à dormir et malgré son traitement, sa tension reste trop élevée la plupart du temps et trop basse à d’autres.

    Pourriez-vous me dire si son traitement n’est pas contraire à l’absorption de CBD d’une part et si tel n’est pas le cas, quel est le type de CBD qui le conviendrait le mieux.

    D’avance, merci pour votre réponse.

    Cordialement,

    Florent

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message. Le CBD a un effet hypotenseur mais peut aussi, en prise concomittante avec les traitements, dérégler ceux-ci et provoquer des interactions.
      Idéalement, ne pas mélanger avec autres traitements pour la tension ou bien les espacer des prises de CBD au max (au moins 4h), commencer avec des petites doses de CBD, évaluer le ressenti, progresser par tatonnements.
      Pour éviter les interactions, privilégier les formes non orales ou sublinguales (même si ce sont bien celles-ci les plus potentes) Merci

  28. Beaussire florence says:

    Bonjour
    Mes nuits sont perturbées par des réveils nocturnes. J’ai commandé Aqua CBD Curcumine 30ml DNH. Pensez-vous que ce produit agisse sur les réveils nocturnes ? Je pèse 90 Kg merci de m’indiquer le bon dosage. J’ai envie de faire de vraies nuits.

  29. Sylvie C says:

    bonjour je suis diabétique sous METFORMINE 500 (bien contrôlé), j’ai un traitement pour des migraines à base de PROPANOLOL et depuis peu du CANDESARTAN et de la SIMVASTATINE pour tension et cholestérol
    je suis par ailleurs fibromyalgique
    j’ai depuis un bon moment des nuits non réparatrices (réveils nocturnes réguliers) et donc la fatigue qui s’en suit et mon médecin m’avait prescrit du XANAX pour cela mais cela ne me fait rien (je prend 25 mg) et il ne sait pas quoi me donner d’autres..
    j’ai évoqué dernièrement avec lui le CBD mais ???? il ne savait même pas ce que c’était
    pensez vous que je puisse en prendre et sous quel forme tout particulierement pour mes problèmes de sommeil merci d’avance

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, et oui, heureusement, ce n’est pas le cas de tous les médecins, en avons beaucoup qui nous envoient des patients directement à présent
      Etant donné vos traitements, idéalement, je vous conseille des formes non orales, type patch CBD, ou cigarette electronique, sinon des gouttes huiles CBD, mais attention à bien vous assurer d’espacer les prises avec vos autres traitements de plusieurs heures au moins. Merci

  30. Baylar says:

    Bonjoir jai une polyarthrite rhumatoide psoriasique.
    Mon traitement actuel est : cortancyl 5mg/jour am, aprovel 75mg/jour, lerxan 10 mg, crestor 5 mg, actonel 35mg 1 fois ds la semaine

    Mes douleurs ne passent pas c’est insoutenable, donc ma question est de savoir-vivre si je peux consommer par voie orale du cbd ou utiliser une creme.

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, cela fait beaucoup de traitements, je vous conseille de commencer avec des formes transdermiques (crèmes et patchs CBD) dans un premier temps, et d’essayer une cure plus forte avec les formules Active+ ensuite s’il y a des résultats en aménageant avec votre traitement actuel, à savoir vous assurer d’espacer suffisament vos traitements et prises de CBD
      Merci

  31. Velly says:

    Bonjour
    Souffrant d insomnies depuis des années, et prenant un quart de somnifère et un quart de lexomil au coucher, puis je combiner la prise de ces médicaments avec de l’huile de cbd.
    Que me conseillez vous ?
    Quel dosage de cbd au coucher, je souhaite arrêter la prise médicamenteuse.
    Merci pour votre retour.

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message,
      Nous vous conseillons de ne pas utiliser en même temps l’huile CBD et votre somnifère. Risques d’interactions, préférez des essais en journée de l’huile CBD et/ou espacez ensuite au maximum en soirée avec somnifère.
      Pour le dosage, se reporter à notre calculateur perso dans le menu en haut de page. Merci

  32. Bolo Mayet says:

    Bonsoir tdah sous methylphenidate je désire savoir si la prise de cbd peut m aider à diminuer mon dosage de ritaline ou du moins aider mes troubles anxieux . Et si c est possible d agir quand dois je prendre le cbd , ma prise de ritaline étant le matin merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, sans pouvoir vous le garantir, oui, il est possible de diminuer voire stopper les prises médicamenteuses pour des troubles anxieux avec le CBD.
      Le mieux est de commencer doucement, progresser pas à pas en dosage CBD, sans arreter son traitement, avec des prises de CBD éloignées au maximum possible de vos prises médicamenteuses pour éviter les interactions.
      Idéalement ensuite, en parler avec votre médecin pour qu’il supervise la diminution de dosage de vos traitements selon votre ressenti. merci

  33. Despres Jérome says:

    Bonjour, voilà je prends du Subutex 18mg, Seresta 50mg et 2 Zopiclone au coucher et depuis quelques jours je prends des infusions de CBD à 22% sans THC, y’a t’il un risque ? Ah oui et depuis 4-5 Jours je suis sous patch Niquitin 21mg et et Nicopass 1,5mg et je fume toujours environs 15 cigarettes/Jour. C’est le début de l’arrêt du tabac pour raison de Santé….

    • mathieu says:

      Bonjour, pas de souci majeur avec les infusions, doses faibles en fait, les espacer des autres prises au max malgré tout par sécurité.
      Merci, bonne continuation. Cordialement

  34. V. says:

    Je prends tous les jours environ 8 gouttes de cannabidiol à 15% (« spectre complet »), soit 60 mg de CBD. Hier j’ai pris également 1 g de paracétamol, trois heures après le CBD. Y a-t-il un risque hépatique ? L’élimination du paracétamol est sans doute ralentie, combien de temps dois-je attendre avant de pouvoir reprendre du CBD ?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, par prudence, le temps que le Paracetamol se dégrade complètement soit environ 4 heures ! merci

  35. marie Thérèse cornelie courte says:

    bonjour et merci de me répondre après avoir pris du cbd 500 pour douleurs sans résultat j’ai commande chez vous du 2000 (9gouttes par jour) sans grand succès .je reprend mon Lamaline en, outre je suis sous L THYROXINE 100 , aeruis et 1 prozac 20 depuis plusieurs année. Comment bien prendre le cbd pour ne pas avoir d’interférence entre les médicaments
    cordialement

  36. Chaufour says:

    Bonjour je prend plusieurs types de médicaments : Biktarvy (5jour /7) – xeralto20 (anticoagulant)- périndopril (diurétique) – cordarone (1/2 tous les 2 jours) … est-il possible d’utiliser CBD 15% PONCTUELLEMENT ? . Merci de votre réponse.
    (je vous donne ces infos car je ne peux pas joindre mon médecin traitant actuellement)

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre message, les familles de médicaments citées présentent des risques en association avec le CBD, il est préférable d’obtenir l’avis de votre médecin avant tout. Maintennat le risque réside surtout dans les interactions, et dérèglements possibles de vos traitements par le CBD par voie orale ou sublinguale. Si vous espacez les prises, vous diminuez le risque. Sinon, préférez des formes non orales ou sublinguales : e-liquides, patchs par exemple. Merci

  37. GIMBERT says:

    Je prends zoplicone, 1 comprimé tous les soirs 7,5 mg, j’aimerais diminuer et est ce que je peux prendre du CBD et si oui, comment alterner
    Merci pour votre réponse

  38. LAMY says:

    Bonjour, je suis très invalide suite à un accident, fais de l’hypertension traitée par bisoce, lercadinipil, entresto, et surtout anti-coagulant : Previscan. Aucun Doliprane, Efferalgan, etc… ne calme mes douleurs. Est ce que le cbd pourrait me soulager un peu ? MERCI INFINIMENT .

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, ne pouvons répondre directement, en théorie oui, mais il y a un risque avec les anti-coagulants et les autres molécules que vous citez avec le CBD, il convient de bien prendre les mesures préventives expliquées dans l’article et de vérifier en amont avec votre médecin la dangerosité des interactions qui risquent de perturber l’efficacité de vos traitements. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *