CBD et règles douloureuses !

CBD et règles douloureuses

Egalement appelées crampes menstruelles, c’est un problème féminin pour lequel s’échangent des remèdes de grand-mère et autres moyens naturels ancestraux, les propriétés des cannabinoïdes en la matière sont en fait l’un d’entre eux.

Bien que les faits soient sujets à controverses, c’est la reine Victoria au 19e siècle, et surtout son docteur qui marquent l’histoire du cannabis médical en Europe. Sir Russel Reynolds prescrivait, selon l’anecdote, des concentrés de cannabis pour soulager Sa Majesté de crampes royales.

Aujourd’hui, bien qu’aucune étude vienne expliquer l’interaction directe entre cannabinoïdes et règles douloureuses, une entreprise en Californie innove en développant des tampons vaginaux au cannabis composés de 60 mg de THC et 10 mg de CBD. (non approuvé par la FDA), une boite de 4 tampons coûtent autour de 45 dollars US, en revanche, a en croire les commentaires et l’engouement pour ce produit, c’est une innovation réussie, une de plus pour l’industrie du cannabis médical.

A noter que le THC étant une substance interdite en France, ces produits qui ne provoquent aucun effet psychotrope pour autant et ne sont bien sûr pas en vente libre dans l’hexagone.

Il est possible de se reporter sur du CBD en gouttes en attendant des jours meilleurs.

Cette publication vous a-t-elle été utile ? Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *