CBD et Sport, une combinaison gagnante ?

CBD et sport

Pourquoi le cannabidiol peut-il être utile aux sportifs ? Produit déclassifié de la liste des produits stupéfiants, comment le cannabidiol agit-il positivement sur les athlètes et pourquoi en font ils la promotion ?

Dopage, cannabis et performances sportives

Même si cela est discutable, dans le monde du sport, le cannabis (avec du THC donc) est considéré comme une substance dopante. De fait, le cannabis au sens large n’est pas recommandé chez les sportifs professionnels, pourtant, de plus en plus de disciplines l’utilisent fréquemment. Le CBD, quant à lui, présente des intérêts non négligeables qui ne sont pas restés inaudibles pour un sportif de haut niveau.

En effet, certains représentants de disciplines de sports d’endurance, ou de combat, comme le MMA (Mixed Martial Arts) ont d’ailleurs décidé d’en faire la promotion activement. Aujourd’hui, l’UFC (Ultimate Fighter Championship) est la plus grande et la seule organisation sportive qui a lancé une étude qui portera sur 8 ans de suivi des athlètes de la compétition afin d’identifier et de valider scientifiquement les bienfaits supposés du cannabidiol dans le sport.

Depuis les récentes découvertes autour du CBD, molécule non psychoactive présente dans le chanvre, et grâce à des méthodes d’extraction préservant les extraits naturels, les produits dérivés à base de CBD et leurs propriétés sont de plus en plus populaires dans le monde du sport de haut niveau.

L’engouement pour le CBD dans le sport est tel que la WADA (World Anti Doping Agency) a dû trancher et a officiellement déclassifié le CBD des molécules stupéfiantes dans le monde du sport en 2018.

L’UFC et Aurora ouvrent la voie !

L’UFC (Ultimate Fighting Championship) est en train de poser les bases pour l’avenir en ce qui concerne la médecine sportive. Les athlètes qui évoluent dans cette competition de MMA (Mixed Martial Arts) pourront en effet participer de manière volontaire à un programme de recherche clinique en association avec le géant canadien Aurora Cannabis afin d’évaluer l’impact du CBD dans la gestion de la douleur et de la récupération physique.

«Vous préférez que les athlètes prennent des médicaments contre la douleur, des somnifères? Ce que nous leur proposons est beaucoup plus sain et plus sûr, nous le savons, c’est le futur. »

L’utilisation des produits à base de CBD s’est généralisée depuis son retrait de la liste des substances dopantes. Les contrats commerciaux entre athlètes et sociétés liées à l’industrie du cannabis sont désormais monnaie courante. Pour ne pas faire la promotion d’un produit stupéfiant et ne pas entacher l’image de marque de l’UFC, son directeur emblématique Dana White doit faire de l’éducation et constamment rappeler que le CBD n’a rien de psychoactif et que l’utilisation de CBD et de THC ne doit pas être confondue.

« C’est un pas de plus dans le long chemin parcouru par l’UFC pour légitimer la perception des arts martiaux mixtes en tant que sport professionnel et même plus aujourd’hui en devenant pionnier dans la médecine sportive. Dans les autres sports par l’exemple, comme la NBA, NFL, tout le monde a peur d’être le premier à inclure le cannabis comme médecine, nous, nous n’avons jamais peur ». Cette nouvelle devrait avoir des répercussions sur l’ensemble de la scène sportive américaine, et par effet domino, la scène internationale.

Le but ultime de ces recherches est de comprendre les besoins des athlètes en termes de récupération dans un sport extrême comme le MMA et d’apporter des relations scientifiquement prouvées entre récupération sportive et utilisation de CBD.  Les données recueillies seront utilisées pour concevoir des formules et des produits CBD plus performants. Tout le monde aujourd’hui doit pouvoir répondre à des questions simples : Est-ce que le CBD améliore les performances physiques ? Est-ce que le CBD aide dans la gestion des douleurs liées à un effort physique ? Est-ce que le CBD aide à la récupération sportive ? Faute de preuves scientifiques et à cause du statut fédéral du CBD, ces questions et surtout les réponses ne peuvent être diffusées publiquement dans l’ensemble des états aux USA

Nate Diaz l’ambassadeur

Nate Diaz est un combattant de MMA dans l’organisation UFC. En 2016, après son deuxième combat contre Conor McGregor, il fait une apparition en conférence de presse “post-fight” avec une e-cigarette au CBD. Nate Diaz se fait l’écho de tout un milieu sportif qui utilise du CBD en lieu et place des médicaments traditionnels pour traiter les inflammations et améliorer la récupération physique sportive.

CBD Nate Diaz ufc
Nate Diaz : un combattant MMA, défenseur de l’utilisation du CBD

« Cela améliore le processus de guérison et réduit les inflammations et choses de ce genre. Donc vous pouvez en prendre avant et après les combats ou entraînements. Ça rend la vie meilleure. »

Nate Diaz

Pourquoi les sportifs utilisent-ils du CBD ?

Pour bien comprendre l’action du CBD sur l’organisme, il faut rappeler que le CBD est un phytocannabinoïde, (extrait de la plante) parmi plus d’une centaine, qui provient du chanvre, et que tout mammifère possède un système endocannabinoïde. Le système endocannabinoïde est un ensemble de neurotransmetteurs et récepteurs présents dans l’organisme qui répondent aux cannabinoïdes (CBD, THC, CBG, CBN, etc..) Les phytocannabinoïdes sont très proches de nos endocannabinoïdes (naturellement présents dans l’organisme) et il est donc possible de stimuler les récepteurs, précisément appelés CB1 et CB2 et d’interagir avec de nombreuses fonctions biologiques. Les sportifs, s’appuient sur les récentes études scientifiques qui font état pour le CBD d’un grand nombre de propriétés utiles dans le sport : chez les sportifs, le corps est mis à rude épreuve, il n’est pas rare que les sportifs aient recours à des anti-inflammatoires et des analgésiques.

c'est quoi le CBD

S’ils sont efficaces, ces anti-inflammatoires non stéroïdiens (sans cortisone) présentent malgré tout sur le long terme des risques pour l’organisme, au niveau du tube digestif, ou des risques d’hypertension artérielle. Les sportifs de haut niveau ont également très fréquemment recours à des analgésiques pour supporter les douleurs liées aux efforts intenses et répétés : ibuprofène, paracétamol voire parfois des opioïdes. Ces analgésiques, sur le moyen terme, présentent aussi leur lot d’effets secondaires et de contre-utilité dans le cadre sportif, en allant à l’encontre des performances physiques visées.

C’est pourquoi, d’une manière générale, les athlètes se tournent préférablement vers des alternatives plus naturelles, et cela explique aussi en partie l’engouement rapide pour le CBD dans le monde du sport de haut niveau. En effet, le CBD permet de soulager les inflammations, avec une action antalgique, et ce, sans présenter d’effets secondaires, sans limiter les performances physiques et enfin sans accoutumance. Le CBD est d’ailleurs utilisé par de nombreuses personnes atteintes de maladie inflammatoire chronique comme l’arthrose par exemple.   

Le CBD favorise la détente et un cycle de sommeil vertueux

Les sportifs, face à la pression, le rythme des entraînements et les compétitions sportives peuvent être sujets au stress. Stress positif qui booste les performances, mais aussi, malheureusement, un stress parfois trop important qui entraine des troubles du sommeil.

En ciblant les mécanismes responsables de l’apparition du stress, taux de cortisol (hormone de stress) et de sérotonine (hormone du bonheur), le cannabidiol permet de retrouver un niveau de détente et de se relaxer. Un prérequis essentiel pour passer des nuits de sommeil régénératrices, pleines et non agitées. Garder la tête claire et tout en se relaxant, voilà ce que permet le CBD à tous ces sportifs de haut niveau.  Attention, le CBD n’est pas un somnifère pour autant, il agit indirectement sur le sommeil en rééquilibrant toute la physiologie de l’individu.

Le CBD améliore la plasticité musculaire 

Le CBD permettrait aussi d’après cette étude à améliorer la plasticité musculaire, on prête également des propriétés antioxydantes aux cannabinoïdes, dont le CVD, qui, dans le cadre du sport haut niveau, aide grandement à la prévention de crampes musculaires et permet une récupération musculaire après l’effort plus rapide. En d’autres termes, le CBD permet aux sportifs professionnels de mieux encaisser les chocs et les efforts intenses exigés lors des séances d’entraînements et de s’en remettre plus rapidement.

Réequilibre de l’appétit

Cela peut apparaitre étrange, mais les grands sportifs peuvent avoir des troubles de l’appétit, principalement causées par la rétraction de leur estomac durant l’effort. Les cannabinoïdes comme le THC et le CBD sont pressentis dans une stimulation et régulation de l’appétit respectivement, des chercheurs ont identifié l’action des récepteurs CB1 sur une hormone responsable de l’appétit : la ghréline. Attention, le CBD ne donne pas faim (comme on l’entend souvent pour le THC) ni n’est un coupe-faim, il permet plutôt de équilibrer les sensations de faim.

Pourquoi les sportifs utilisent du CBD

Quels sont les risques potentiels avec le CBD pour les sportifs ?

Il existe malgré tout des choses auxquelles il faut être vigilant avec le CBD chez les sportifs.

Si le CBD est autorisé, le THC ne l’est pas. En cas de test de dopage, si vous ne souhaitez pas prendre de risques, assurez-vous au départ de la teneur réelle en THC des produits CBD que vous consommez. Pour cela, il est primordial de se tourner vers des produits de moins de 0.20% de THC avec un certificat d’analyses à l’appui.

Enfin, même si les effets secondaires avec le CBD sont rares et légers, ils existent malgré tout : nausées, tremblements, vertiges etc… Il convient donc d’en être conscient et prudent avant une échéance et de faire attention aux mélanges avec d’autres médicaments, ou encore alcool par exemple. (Voir « Les effets du CBD »)

Aujourd’hui, même au niveau amateur, de plus en plus de sportifs utilisent du CBD pour les accompagner dans leur activité et récupération physique. Les dosages de CBD chez les pros ou chez les amateurs ne sont pas les mêmes en revanche, en général, les sportifs de haut niveau consomment des niveaux de CBD élevés par jour (jusqu’ à 150mg de CBD) mais chaque personne répond à des besoins physiologiques différents. Vous aussi, calculez votre dosage théorique de CBD en fonction de votre profil ici :

Pour conclure,

Si les sportifs de haut niveau s’intéressent autant au CBD et l’intègrent dans leur régime alimentaire (très strict), c’est tout simplement qu’ils y trouvent une amélioration de leurs performances physiques, un réconfort physique après l’effort, une condition mentale de champion ou pour certain, tout ça à la fois ! Les actions positives du cannabidiol sur les inflammations, la spasticité musculaire, le stress, la récupération musculaire, physique, etc, permettent aux sportifs une alternative naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *