Qu’est-ce qu’un rhumatisme ?

Le rhumatisme est un terme générique, englobant l’ensemble des douleurs et autres gènes articulaires.

Parmi les plus connues, sont souvent citées l’arthrite ou encore l’arthrose. D’un point de vue médical, dans le monde, les rhumatismes sont devenus la première cause de handicap ou d’incapacité.

Les rhumatismes se déclarent le plus souvent à la suite d’une inflammation.

Ces inflammations ont une incidence directe sur la mobilité de l’articulation et chaque mouvement va déclencher une forme de douleur qui, à terme, peut devenir chronique :

L’arthrite

Elle se déclare suite à un traumatisme, une maladie auto-immune ou encore une infection. Si certains jeunes peuvent être touchés, les rhumatismes eux, se font le plus souvent ressentir chez les personnes âgées, notamment chez les femmes. L’arthrite elle, est une inflammation. Il existe plusieurs formes d’arthrites, comme l’arthrite infectieuse ou l’arthrite psoriasique.

L’arthrose

Maladie articulaire, celle-ci touche près d’une personne sur deux, âgée de 50 ans ou plus. Cette maladie se caractérise par la destruction progressive du cartilage dans les articulations.

En résultent des douleurs à ce niveau-là, qui se caractérisent par toute une série d’inflammations, souvent associées à de multiples autres formes de gènes, comme les épanchements. Dans les faits, c’est le cartilage qui, touché, va avoir tendance à se réduire au point de venir pincer les articulations.

De manière générale, la condition physique (poids, activité, âge) ainsi que la génétique, vont jouer un rôle dans le déclenchement des douleurs liées à l’arthrose. La maladie est évolutive et entraîne de vives douleurs.

Le rôle du CBD, contre les rhumatismes

Le CBD, issu du cannabis, est autorisé en France et en Europe, il est non psychoactif et non-règlementé. Les principes actifs du CBD ont un effet relaxant et un effet anti-inflammatoire qui ne sont pas officiellement établis par la médecine en France, mais ce n’est pas le cas dans les pays qui ont fait le choix d’encadrer le cannabis médical.

En partant de ce constat, les actions anti-inflammatoires du CBD peuvent-elles jouer un rôle dans la lutte contre les douleurs liées aux rhumatismes ? En effet, le cannabidiol agit sur le système nerveux, en inhibant les signaux de message transmis, atténuant ainsi la douleur. En outre, le CBD a un effet immunosuppresseur, sur certaines de nos cellules, comme les cellules microgliales, constituantes de la microglie, qui jouent un rôle relativement important dans la sensation d’inflammation et de douleur.

CBD et rhumatismes liés à l’arthrite

Dans le cadre de l’arthrite, une étude expérimentale menée sur des rongeurs atteints d’arthrite sévère, a permis de démontrer que sur ces derniers, le CBD avait favorisé la baisse de sensation de la douleur. En effet, en venant activer les récepteurs CB2 du système endocannabinoïde, le CBD a entrainé une réduction de la réponse inflammatoire. De fait, les rongeurs ont été en mesure de mieux se déplacer puisqu’ils souffraient moins.

CBD et rhumatismes liés à l’arthrose

Les effets anti-inflammatoires du CBD ont également été démontrés en 2017, par le rhumatologue américain, le professeur Philpott (voir l’étude). En effet, ce dernier a décidé d’étudier la réaction de rats souffrants d’arthrose, en leur octroyant un traitement à base de Cannabidiol. Très vite, il a été démontré que le CBD permettait de réduire les sensations de douleurs et favorisaient, par la même occasion, un retour à la mobilité chez ces rats.

Mais ce n’est pas tout puisqu’un second effet a été observé par les experts. Le CBD semble également avoir un intérêt sur le long terme. En prévenant le développement de neuropathies articulaires.

Cependant, ces affirmations ne sont valables que dans le cadre de ces études précliniques sur les rongeurs. En effet, à ce jour, les études cliniques à grande échelle réalisées sur ce sujet restent très limitées.

Liens entre rhumatismes et autres formes de maladies

Les rhumatismes se déclarent dans de multiples autres maladies, à commencer par la polyarthrite rhumatoïde. Celle-ci se caractérise par une inflammation de diverses articulations, au même moment.

De fait, l’action du CBD, dans le cadre d’une polyarthrite rhumatoïde, peut s’avérer être efficace d’autant qu’avec le temps, la polyarthrite rhumatoïde se développe et se propage à l’ensemble du corps. En ciblant efficacement les douleurs et inflammations le plus tôt possible, le CBD permet ainsi de limiter les effets inflammatoires de la maladie

En 2000, une étude a ainsi démontré que l’administration d’une certaine dose de CBD sur un sujet animal, permettrait d’avoir un effet anti-inflammatoire et immunosuppresseur.

rhumatismes cannabis

La maladie de Lyme est également une maladie directement concernée par les rhumatismes. L’arthrite de Lyme, qui en est une déclinaison, est une maladie infectieuse, provoquée par la bactérie Borrelia Burgdorferi, et n’est donc pas héréditaire.

De manière générale, la maladie de Lyme s’attaque au système nerveux central tandis que l’arthrite de Lyme elle, s’attaque directement aux articulations et empêche, là encore une liberté totale de mouvements.

De par son action anti-inflammatoire, le CBD, permettrait de lutter efficacement contre les articulations touchées par l’arthrite de Lyme, d’après le docteur Murakami, directeur du centre pour la maladie de Lyme au Canada.

Les rhumatismes ont donc de multiples origines et causes et se retrouvent dans de nombreuses maladies, toutes plus variées les unes que les autres.

Dans tous les cas, le Cannabidiol semble être en mesure de réduire les inflammations et ainsi les douleurs causées par ces dernières en ayant une influence directe sur les récepteurs CB2 ainsi que sur des hormones, telles que la glycérine, directement responsable des sensations de douleurs chroniques.

Le CBD, des effets immunomodulateurs

Le CBD serait capable de stimuler ou freiner les réactions immunitaires de l’organisme. Dans le cadre de l’arthrose chez le rat, comme nous avons pu le voir précédemment, le CBD permettrait d’après cette étude de prévenir les risques de neuropathies articulaires.

rhumatismes remedes

Ces effets sont, dans certains cas, quasi-similaires à ceux de médicaments et traitements classiques connus et couramment prescrits, les immunomodulateurs comme l’Infergen, l’Introna, le Macrolin et le Pegasys.

Les immunomodulateurs classiques ont une efficacité limitée et entraînent, le plus souvent, toute une série de syndromes grippaux, tels que de la fièvre, des frissons ou encore des maux de tête. Ces derniers provoquent également une série de réactions cutanées et enfin, peuvent toucher le foie. L’action du CBD elle, ne s’accompagne que de très rares effets secondaires.

Quel produit CBD consommer pour les rhumatismes ?

Tous les produits au CBD sont susceptibles de vous aider mais la grande biodisponibilité des huiles CBD peuvent particulièrement vous aider à soulager certaines douleurs et réduire les inflammations dans les rhumatismes. La formule Aqua CBD Curcumine semble être l’une des plus adaptées aux inflammations articulaires et donc aux rhumatismes.

En effet, cette formule offre une biodisponibilité bien supérieure aux huiles classiques, permettant ainsi à l’organisme de mieux assimiler le produit et profiter de ses effets. De plus, cette formule est mélangée avec de la Curcumine, une autre molécule naturelle issue du Curcuma, très connue pour ses propriétés anti-inflammatoires également.

Enfin, les baumes à base de CBD sont également intéressants puisqu’ils permettent une action ciblée sur l’articulation. Les principes actifs du CBD sont directement absorbés par la surface de la peau localement sans passer par le système sanguin. Il est possible de combiner les deux modes d’administration, prise sublinguale et application cutanée.

Ce qu’il faut retenir sur le CBD et les rhumatismes

Les rhumatismes, qui se caractérisent par tout un ensemble de douleurs et de gênes liées à l’inflammation des articulations, se retrouvent dans diverses maladies, telles que l’arthrite, l’arthrose, la maladie de Lyme ou encore la polyarthrite rhumatoïde.

Relativement gênantes et incapacitantes, ces douleurs s’installent, deviennent chroniques, certaines de ces maladies, comme l’arthrose, sont évolutives et se dégradent au fil du temps. Le CBD, à travers le système endocannabinoïde permet d’envoyer une réponse et des mécanismes anti-inflammatoires ainsi que immunomodulateurs. S’en suit un soulagement des articulations qui se traduit par plus de mobilité. Toutefois, le CBD ne peut se soustraire à un traitement classique. Si vous envisagez de vous tourner vers le Cannabidiol pour des rhumatismes, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin, ou discutons ensemble sur le Chat Live du site.

logo cbdissimo

Article rédigé par la Team Cbdissimo, toujours à l’écoute des dernières avancées sur le cannabis médical et ses applications.

5/5 - (1 vote)