CBD, tests salivaires de la gendarmerie et conduite

peut on detecter cbd test salivaire

Dans cet article, nous allons répondre à la question que tout le monde se pose : peut-on être positif lors d’un dépistage de stupéfiants par test salivaire de la gendarmerie si l’on a pris du Cannabidiol? Et est-ce que cela est vraiment sûr de prendre le volant lorsque l’on consomme du CBD indépendemment du risque de contrôle?

Depuis Août 2016, la France a doté les services de gendarmerie de kits de dépistage de stupéfiants beaucoup plus efficaces et précis qu’auparavant pour les contrôles routiers. Ces nouveaux tests de dépistage analysent votre salive, on parle couramment de “tests salivaires“, contrairement aux précédentes générations de tests qui se faisaient par prise de sang.

Beaucoup plus souples et rapides, ces nouveaux tests salivaires peuvent identifier 4 groupes de drogues à la fois : cannabis (THC), cocaïne, héroïne, amphétamine, et déclarer positif à ส’une de ces substances, un usager en quelques minutes seulement.

test salivaire cbd

Certaines études suggèrent que les usagers sous emprise de stupéfiants, tous stupéfiants confondus en France pourraient surpasser de loin le nombre de personnes conduisant sous l’emprise de l’alcool.

Ces tests visent bien évidemment à réduire les comportements dangereux sous l’emprise de drogues au volant, pour autant, il faut se poser la question, au même titre que l’alcool : à partir de quelle quantité de chacune de ces substances a été délimité le seuil « d’intoxication » ? . Est-ce que les tests salivaires utilisés par la gendarmerie sont aussi précis que rapides à savoir, font-ils bien la différence entre les différentes substances dans le cannabis ?

Suis-je à risque si je consomme du Cannabidiol (CBD), un extrait du chanvre autorisé et non psychoactif ?

CBD vs THC

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), le CBD (cannabidiol) n’est pas interdit en France et n’est pas psychoactif, il n’altère pas les capacités motrices ni cognitives et ne pose pas de danger pour une prise du volant, quoiqu’il convient de surveiller une possible tendance à la somnolence liée à l’effet relaxant. (voir plus loin dans cet article) Le CBD, c’est un extrait du cannabis, qui ne provoque pas d’effets psychoactifs et qui se démocratise en France, de nombreuses personnes souffrantes ou non l’utilisent désormais quotidiennement.

 

Le CBD est-il une substance recherchée lors des tests salivaires ?

Le cannabidiol est en vente libre sous toutes ses formes, cela veut dire depuis la fleur de CBD que vous pouvez fumer, infuser, vaporiser, en passant par la crème au CBD ou encore les huiles CBD ou les e-liquides CBD. Comme dit plus haut, tous les produits CBD non fumés, y compris le vapotage ne présentent aucun risque vis à vis des tests salivaires de la gendarmerie.

Premièrement, parce que le Cannabidiol est une substance autorisée, et n’est pas recherchée lors de ces contrôles salivaires, c’est le THC et plus précisément un acide du THC, le THCa, qui forme des résidus dans la bouche pendant des heures (jusqu’à 6 heures) après avoir fumé du cannabis contenant des taux élevés de THC, qui est recherché.

Par conséquent, la seule explication rationnelle pour que vous soyez éventuellement déclaré positif au THCa après un test salivaire, c’est que les fleurs CBD que vous avez fumées juste avant dépassaient le seuil de 0.2% de THC autorisé.

Rappel : Un résultat positif à un test de dépistage des drogues au volant expose l’auteur à de lourdes sanctions et des pertes de points sur son permis, une possible immobilisation du véhicule et dans les cas impliquant des accidents graves, de la prison ferme.

Quels produits CBD consommer pour être sûr(e)?

Comme toujours, par sécurité et pour vous éviter des déconvenues inutiles, nous vous invitions à être vigilant par rapport aux produits CBD que vous consommez, nous vous recommandons de préférer des produits qui peuvent justifier de certificats établissant la teneur en cannabinoïdes, dont les fameux CBD et THC. Vous pouvez ainsi vous assurer à la fois de la teneur réelle en CBD de votre produit et de son respect de la législation avec un taux de THC inferieur a 0.2%.

Si vous ne souhaitez prendre aucun risque, ne pas fumer de fleurs CBD, préférez la vaporisation, l’huile CBD ou les capsules CBD, ou bien encore les e-liquides au CBD. Quoi qu’il en soit, aucun souci avec le CBD, le CBD passe le test haut la main ! 

formules CBD liposomales

Si vous êtes fumeur de cannabis occasionnel, les traces de THCa dans la salive disparaissent en 6 heures théoriquement mais si vous êtes un fumeur avéré et quotidien de cannabis, il est fort probable que les traces restent bien plus longtemps et que vous soyez malencontreusement sujet à un contrôle positif par test salivaire alors même que vous n’ayez pas fumé depuis plusieurs jours.

Les tests salivaires visent uniquement les substances courantes « de rue ». On regrette l’absence, dès la conception, dans ces tests salivaires, de recherche de molécules pourtant les plus vendues en France comme celles que l’on retrouve dans les antidépresseurs ou antidouleurs largement prescrits : benzodiazépines et autres opiacés.

Si vous êtes au volant sous une forte emprise de Tramadol prescrit par un docteur, vous ne risquez rien, en revanche, la moindre trace de THC dans votre salive, sans qu’il y ait de degré d’intoxication réellement établi, suffit à vous rendre coupable de faute lourdement sanctionnée.

La Loi Marilou

Votée en 2003, du nom d’une jeune fille tragiquement tuée par un conducteur sans permis, qui au moment du drame présentait des traces de THC dans le sang, la loi « Marilou » sanctionne très lourdement les automobilistes ou toutes autres personnes circulant sur les routes avec un taux de THC dépassant le seuil limite imposé à 1ng/mg, soit 0.000’000’001g par millilitre de sang. En dépassant ce seuil, quiconque commet un délit est passible d’une peine allant jusqu’à deux ans de prison ferme.

CBD et conduite, ce qu’il faut savoir !

On comprend aisément que le THC ne soit pas compatible avec une conduite sûre, au même titre que l’alcool, puisqu’il y a « intoxication » et « emprise » pour reprendre des termes légaux. Mais qu’en est-il vraiment avec le CBD ? Est-ce que l’on peut prendre le volant après avoir consommé du CBD ? Est-ce dangereux ? Suis-je à risques ? 

Comme développé plus haut, sur le plan pénal, la loi française n’interdit pas de prendre le volant après avoir consommé du CBD. Sur le plan de la sécurité et de la responsabilité, c’est à vous que revient de prendre la décision, et nous allons développer quelques bonnes pratiques dans cet article, histoire de sensibiliser aux risques réels.

CBD et relaxation au volant 

Bien-être, relaxation et parfois légère somnolence sont des effets qui peuvent être constatés par les utilisateurs de CBD. Le CBD a bel et bien un effet sédatif à partir d’un certain dosage qu’il faut prendre en compte si vous projetez de faire un grand déplacement. Que ce soit en voiture, à moto ou via tout autre moyen de locomotion, la prudence doit toujours être de mise.

La concentration doit être optimale à chaque instant et il apparaît que le CBD, à partir d’un certain dosage, chez certaines personnes, soit en mesure d’augmenter les risques de somnolences. Ces somnolences au volant, redoutées et redondantes dans les causes des accidents de la route sont mortellement dangereuses et mettent la vie des automobilistes en danger. Attention donc, à surveiller votre état de vigilance fréquemment et de limiter les dosages de CBD avant de prendre le volant si vous êtes sujet à ce type de comportement en voiture.

Comme pour tout long trajet, une pause s’impose toutes les 2 heures, de la musique, de l’air frais pour se revigorer et attaquer la fin de votre périple en toute sécurité.

Ainsi par principe de précaution uniquement, nous vous invitons à ne pas consommer de quantités importantes ou irrégulières de CBD juste avant de prendre la route.

Conclusion sur le CBD au volant

Votre permis de conduire ne craint rien avec le CBD, aucun risque de positiver les tests si vous ne fumez pas de fleurs CBD, mais optez pour des produits au CBD qui ne se fument pas.

Les effets relaxants du CBD peuvent entraîner une somnolence chez certaines personnes, ce qui peut avoir de graves conséquences pour vous, ou pour les autres usagers. Il est donc recommandé d’agir de manière responsable, de ne pas consommer de grosses doses de CBD juste avant de prendre la route et de faire des pauses si jamais vous vous sentez fatigué(e). 

FAQ sur CBD et tests salivaires de la gendarmerie

👮Est-ce que je risque d'être positif aux tests de la gendarmerie avec le CBD ?

Les tests de dépistage de la gendarmerie détectent la présence de THC et non de CBD. Aucun souci avec les huiles CBD et produits CBD non fumés, même s’ils contiennent moins de 0.20% de THC. En revanche, il existe un risque avec les fleurs de CBD lorsqu’elles sont fumées.

🌿Est-ce que je risque d'être positif après avoir fumé des fleurs CBD ?

Oui, il est possible de positiver les tests de dépistage de THC de la gendarmerie après avoir fumé des fleurs CBD, même avec taux de THC garanti en dessous de 0.20%, d’autant plus que le contrôle est rapproché dans le temps.

15 Commentaires sur “CBD, tests salivaires de la gendarmerie et conduite

  1. Grilou says:

    Je suis routier ancien fumeur de thc le cdb bonne alternative mais quel est le dosage pour évite d être positif auau test salivaire

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, il y a un risque d’être positif au test salivaire de la gendarmerie si, et seulement si, vous fumez des fleurs de CBD avec une concentration supérieure à 0.20% de THC, à quelques heures du test. Aucun risque avec la vaporisation, huiles, capsules, etc
      Merci

  2. Liault says:

    Bonjour quel pourcentage de cbd dois je prendre pour réduire l’appétit .
    Quelle référence ds votre gamme me conseillez vous
    Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, ne pouvons pas vous répondre directement, en revanche, avons mis au point un calculateur théorique qui vous permet d’avoir un dosage de référence personnalisé et d’ajuster ensuite selon votre ressenti et résultats. Voir Calcul Dosage dans le menu principal. Merci

  3. Thyey says:

    Bonjour, j’ai commandé sur Internet de la CBD avec un taux de THC de 2 %.
    Je ne fume qu’un seul le soir, pouvez-vous me dire à peu près combien de temps après je serai positif au test salivaires svp?
    Merci

  4. Morgane says:

    Je suis fumeuse de cbd inférieur à 0,02 thc j’en fume 3 ou 4 le soir sa fesait un mois que je fumer sa j ai étais contrôler le lendemain à 13 h j’étais négatif

  5. Dio says:

    J’interviens comme psychologue pour la sécurité routière et plusieurs personnes sont positives alors qu’elles ne consommaient que du CBD. Fumer le matin et contrôlé l’après midi…
    0,2% de THC -> suffisant pour être positif à un test salivaire, qui n’a aucun seuil légal.

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, merci pour votre commentaire, oui c’est effectivement possible lorsque le test est fait peu de temps après avoir fumé des fleurs de CBD,
      pas de risque avec les vape et autres produits CBD en revanche.
      0,2% de THC dans fleurs de CBD fumées-> risque de positiver le test salivaire si le test est proche (4-6h) des dernières bouffées

  6. Fergani says:

    Bonjour si je fume la fleur de cbd qui contient un taux inférieur à 0.2% le soir avent de dormir le lendemain matin ke peut être positif au test salivair? Merci

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, il y a toujours un risque surtout si le test est réalisé proche dans le temps par rapport à la dernière fleur CBD fumée

  7. seb. says:

    bonjour, ce n’est pas cool d’être positif au CBD, alors que c’est autorisé et vendu en France, la plus part des personnes le consomme en le fumant, moi avant je fumais avec THC et justement j’ai arrêter pour ne pas me faire avoir au volant, je me suis mis au CBD fleur et solide, j’en consomme assez régulièrement dans la journée et tous les jours, a coter je ne fume pas de cigarette et ni de roulé, pour quoi ne pas faire du cbd a 0% de THC?

    • CBDISSIMO says:

      Bonjour, le CBD n’est pas dépisté, personne n’est donc “positif au CBD” mais bien positif au THC lors de ces tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *